S'abonner
Non classé

Faites chauffer la gomme !

Publié le 24 décembre 2014
Par Romain Baly
3 min de lecture
Entre Continental, Hankook et Michelin, Hanovre constituait une bonne occasion de découvrir ou de redécouvrir les modèles phares de chacun. Entre performance et respect de l’environnement.
En plus de ses nouveautés, Hankook proposait de redécouvrir son service d’assistance PL.
En plus de ses nouveautés, Hankook proposait de redécouvrir son service d’assistance PL.

Alors que tous les principaux constructeurs de véhicules commerciaux s’y étaient donné rendez-vous, difficile pour les pneumaticiens d’échapper à cette 65e édition de l’IAA. De surcroît lorsque celle-ci se déroule dans son fief historique, comme ce fut le cas pour Continental. Originaire d’Hanovre, l’équipementier présentait sous le slogan “The future is motion” (L’avenir est en marche) ses toutes dernières innovations. Parmi elles, figuraient trois nouvelles gammes de pneumatiques dédiés au transport de marchandises pour poids lourds. Destinée à une utilisation sur routes et voies rapides, la gamme Conti Hybrid se voit dotée de nouvelles bandes de roulement et d’un nouveau mélange de gomme. Résultat : un freinage et un comportement sur chaussée mouillée en nette amélioration, une durée de vie en hausse et une moindre résistance au roulement. Une qualité partagée avec les gommes Conti EcoPlus, conçues quant à elles pour un usage sur voies rapides et autoroutes. Grâce à de multiples innovations (bandes de roulement revues, dessin particulier des profils…), ces pneumatiques peuvent offrir une réduction de consommation de carburant pouvant atteindre 1,9 litre aux 100 kilomètres. Dernier élément de ce trio, la gamme Conti Scandinavia tombe à point nommé juste avant l’arrivée de l’hiver. Elle offre ainsi une solution pour essieu directeur, pont moteur et essieu traîné, adaptée aux conditions difficiles.

La bataille de l’efficience

Notons enfin la présence sur le stand de Continental de la troisième génération des pneus rechapés ContiRe. Lancés seulement quatre ans après ceux de deuxième génération, ces derniers “sont conçus pour réduire la consommation de carburant, optimisés pour le rechapage et maintiennent les coûts d’exploitation au niveau le plus faible pour le client, ce qui aide à améliorer leur compétitivité”, d’après Constantin Batsch, directeur du remplacement pour la division Truck Tires EMEA. Celui-ci estime par ailleurs que l’association de cette Génération 3 et des Conti EcoPlus permettent à son groupe de se “prévaloir du portefeuille de produits le plus efficient en termes de réduction des coûts d’exploitation pour une flotte officiant dans les domaines du transport de marchandises et de voyageurs”. Que cette affirmation soit juste ou non, Continental n’est pas le seul à batailler sur le segment des gommes respectueuses de l’environnement. Egalement présent à la foire allemande, Hankook présentait de nouvelles solutions répondant précisément à cette problématique. Exposé pour la première fois, le pneu e-cube TL20 se destine à du transport longue distance. Grâce à une résistance au roulement en baisse de 8 %, il permet de réaliser d’importantes économies de carburant, tout en offrant une durée de vie supérieure de 55 % à un produit standard. Plus efficient mais surtout bien plus résistant, le SmartWork DM09 était lui aussi dévoilé pour la première fois. Pneu pour essieu moteur, celui-ci est composé d’une carcasse renforcée idéale pour le transport de charges lourdes tout en offrant une excellente motricité grâce à une bande de roulement plus large de 5 % à celle de l’ancienne génération.

Michelin s’offre un “triple A”

Plus que de produits, il était également question de service sur le stand du manufacturier sud-coréen. Proposée depuis 2012, l’assistance “Hankook Road Assist 24h” s’adresse aux poids lourds et leur assure une intervention en moins de deux heures dans seize pays différents, via le concours de 7 500 spécialistes du pneu. Encore méconnue, cette offre trouvait logiquement sa place à Hanovre, dans un contexte où la multi-compétence devient peu à peu la norme, voire une obligation. Président et directeur européen d’Hankook Tire, Ho-Youl Pael explique ainsi vouloir élargir “le portefeuille de produits avec des prestations de services” pour être en mesure de “répondre aux multiples besoins de nos clients”. Terminons ce tour d’horizon avec une note franco-française, puisque Michelin exposait également en Allemagne. Comme pour ne pas déroger à la thématique très “éco-friendly” du salon, le manufacturier tricolore présentait sur son stand deux nouvelles déclinaisons (D2 et F) de sa gamme Michelin X Line Energy. Lancée en janvier 2013, celle-ci est désormais en mesure, avec ces dernières moutures, de proposer l’ensemble du convoi certifié de la note A, la meilleure en matière de résistance au roulement. Un “triple A” que Michelin est le premier à offrir et qui permet d’économiser jusqu’à un litre de carburant sur 100 kilomètres, soit un gain potentiel de 1 600 euros sur la première vie des pneumatiques. Alors que la bataille du pneumatique écolo ne fait que débuter, l’IAA constituait pour chacun l’occasion rêvée de dévoiler ses arguments.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle