S'abonner
Non classé

GS27 Pure Box : La vapeur à l’honneur

Publié le 9 mars 2012
Par Frédéric Richard
4 min de lecture
Depuis 2009, la marque tourangelle GS27 commercialise une machine de nettoyage automobile à la vapeur, issue du monde médical. L’idée consiste à produire une vapeur sèche aux alentours de 170 °C sous pression, qui va à la fois décoller les saletés, désinfecter, et ce, avec une consommation d’eau n’excédant pas 2 litres pour un véhicule entier, intérieur et extérieur. La promesse est si belle que nous avons demandé à essayer l’engin en conditions réelles.
Depuis 2009, la marque tourangelle GS27 commercialise une machine de nettoyage automobile à la vapeur, issue du monde médical. L’idée consiste à produire une vapeur sèche aux alentours de 170 °C sous pression, qui va à la fois décoller les saletés, désinfecter, et ce, avec une consommation d’eau n’excédant pas 2 litres pour un véhicule entier, intérieur et extérieur. La promesse est si belle que nous avons demandé à essayer l’engin en conditions réelles.
Depuis 2009, la marque tourangelle GS27 commercialise une machine de nettoyage automobile à la vapeur, issue du monde médical. L’idée consiste à produire une vapeur sèche aux alentours de 170 °C sous pression, qui va à la fois décoller les saletés, désinfecter, et ce, avec une consommation d’eau n’excédant pas 2 litres pour un véhicule entier, intérieur et extérieur. La promesse est si belle que nous avons demandé à essayer l’engin en conditions réelles.

Présentation

La Pure Box pèse environ 50 kg, mais se manipule facilement grâce à de grosses roues arrière et de plus petites, directionnelles, à l’avant. La machine, initialement conçue au Royaume-Uni pour le nettoyage en hôpital, a nécessité quelques adaptations pour l’automobile. Elle se pare notamment de nombreux accessoires et d’un aspirateur intégré, qui font d’elle un concept de nettoyage de véhicule complet. Sur le dessus du carter, on trouve deux bidons de 5 litres contenant un nettoyant pour l’intérieur et un shampoing lustrant sans rinçage. Ces deux produits sont issus de la gamme Professionnelle de GS27 qui, fort de sa notoriété en grand public, a décidé de se lancer dans la bataille face aux acteurs reconnus comme Abel, Sodimac… Une gamme particulièrement riche, qui comprend de grands conditionnements, des formules concentrées et adaptées à l’usage des pros, ainsi qu’une ligne d’accessoires spécifiques.

Utilisation

L’utilisation de la Pure Box se révèle particulièrement simple, assimilable à celle d’un nettoyeur vapeur ménager. Il suffit de remplir le réservoir, pouvant contenir 5 litres d’eau du robinet, puis d’allumer la “chaudière” ! En quinze minutes, la température, contrôlée par l’afficheur digital en façade, atteint 170 °C. La machine est prête. Pour notre part, nous avons mis à profit le temps de chauffe en débutant le nettoyage intérieur par un coup d’aspirateur. Il est d’ailleurs conseillé d’effectuer le nettoyage du véhicule côté par côté (intérieur et extérieur), ce qui évite de déplacer deux fois la machine. Ce sont ces petits détails qui permettent de rationaliser la prestation, et donc sa rentabilité.

Pratique, un seul et unique flexible (suffisamment long) renferme le tuyau d’aspirateur, l’injecteur de produit de nettoyage et la buse vapeur. A son extrémité, le pistolet est doté de deux petits interrupteurs, l’un permettant l’injection de produit nettoyant, l’autre mettant en route l’aspirateur. (1)

Pour nettoyer l’intérieur, bien souvent, nul besoin d’utiliser le détergent prévu. La chaleur de la vapeur et sa pression permettent de décoller la poussière en un clin d’œil. (2) Par ailleurs, la surface du tableau de bord reste quasiment sèche, malgré la généreuse dose de vapeur que nous avons crachée dans l’habitacle. (3) Il suffit d’essuyer le surplus avec une microfibre. Le système se révèle particulièrement efficace dans les conduits d’aération du véhicule. La vapeur noircie par le tabac, par exemple, jaillit des grilles, assainissant très efficacement le système.

Pour les textiles, il est aussi possible d’injecter de la vapeur et du produit dans les sièges afin de les désinfecter et de les détacher. Pour cette opération, on utilise un accessoire fourni, qui va permettre, dans un premier temps, d’injecter le produit et de faire pénétrer la vapeur, tout en frottant. La seconde étape consiste à récupérer l’excédent de produit à l’intérieur du siège, grâce à l’aspirateur. (4)

A l’extérieur

Avant de commencer le nettoyage extérieur, il ne faut pas oublier de basculer le tuyau d’aspiration de nettoyant vers le shampoing lustrant. On peut ensuite commencer à asperger le véhicule d’une petite dose de produit, que l’on va ensuite répartir au moyen de la vapeur sur l’ensemble des éléments à nettoyer. Cela demande un peu d’entraînement, le geste n’est pas automatique, d’autant que le dosage n’est pas évident. Trop de produit facilite l’opération suivante de nettoyage à l’éponge, mais pénalise l’essuyage final, à la microfibre. Bref, nous parvenons rapidement à inonder la carrosserie de vapeur et décrassons les éléments à l’éponge. (5) et (6) Enfin, nous lustrons et séchons à la microfibre. Le résultat est rapide et impeccable. (7)

Concernant les jantes, l’effet est tout aussi saisissant. On pulvérise le nettoyant concentré GS27, on laisse agir, et la vapeur sous pression fait le reste. Une petite brosse permet d’aller récurer dans les moindres recoins. (8) Pas une saleté ne résiste à la Pure Box, et la jante alu de notre 807 ressort comme neuve, après un petit essuyage en règle. (9)

Enfin, la machine se dote également d’un petit accessoire très pratique pour rendre aux vitrages leur splendeur. L’embout spécifique est muni d’une buse vapeur et d’une raclette. Après avoir aspergé de vapeur notre grand pare-brise, (10) nous allumons l’aspirateur et raclons la vapeur résiduelle sur le verre. Plus une saleté, pas une trace, le verre est nickel ! (11)

Notre avis

Si le nettoyage intérieur nous a séduits par sa qualité et sa rapidité, l’extérieur s’est montré tout aussi bluffant. Rien ne semble résister à l’action combinée de la vapeur, du produit et de l’action mécanique de l’éponge, puis de la microfibre. Et sur les jantes, le résultat est tout bonnement extraordinaire ! Ajoutez à cela une technologie qui n’utilise que 1,5 à 2 litres pour une voiture entière, et vous aurez là une machine des plus étonnantes. Bien entendu, à 5 000 euros l’engin, il faut faire du nettoyage une véritable activité de complément, ou bien drainer un volume suffisant de VO afin de rentabiliser l’investissement. Mais n’oublions pas que, en dehors de l’automobile, la Pure Box peut également s’utiliser dans les showrooms ou sur les vitrines, avec, là encore, une efficacité redoutable. 

---------
FICHE D'IDENTITE

Caractéristiques techniques 

Alimentation : électrique / 220 V 

Puissance raccordée : 3 300 W

Pression de service : 8 bars

T° en sortie : 170 °C

Consommation eau/heure : 3 litres

Réservoir d’eau : 5 litres

Puissance aspirateur : 1 400 W

Dimensions en mm (L x l x h) : 900 x 500 x 1 000

Poids net : 50 kg

Prix : environ 5 000 euros

-----------
NOTRE AVIS

Top

+++Très faible consommation d’eau 

++Désinfection de l’habitacle

+Rapidité d’exécution

+++Qualité du résultat

Flop

---Passage du flexible à revoir

--Système d’injection de produit
aléatoire

--Apprentissage nécessaire pour un résultat optimum

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle