S'abonner
Non classé

La convention Color Services sous le signe de la professionnalisation

Publié le 26 avril 2012
Par Clotilde Chenevoy
< 1 min de lecture
Environ un an après la création de Color Services, le réseau des spécialistes de la peinture s'est réuni pour une convention les 3 et 4 avril derniers. Ce rendez-vous a été l'occasion pour le groupement de rappeler à ses adhérents que la peinture nécessite un traitement bien particulier.
Environ un an après la création de Color Services, le réseau des spécialistes de la peinture s'est réuni pour une convention les 3 et 4 avril derniers. Ce rendez-vous a été l'occasion pour le groupement de rappeler à ses adhérents que la peinture nécessite un traitement bien particulier.
Environ un an après la création de Color Services, le réseau des spécialistes de la peinture s'est réuni pour une convention les 3 et 4 avril derniers. Ce rendez-vous a été l'occasion pour le groupement de rappeler à ses adhérents que la peinture nécessite un traitement bien particulier.

Groupauto a réuni ses adhérents de Color Services pour une seconde convention annuelle, les 3 et 4 avril derniers, au Château de Villiers-le-Mahieu (78). Le groupement en a profité pour rappeler à ses membres que pour devenir un véritable professionnel de la peinture, il est nécessaire de mettre en place des actions spécifiques, bien différentes de celles faites dans la pièce.

Cette certitude a d'ailleurs été appuyée par l'intervention de plusieurs acteurs du secteur, comme Bernard Lanne, président de PPG Industries France, qui intervenait dans le cadre de ses fonctions à la FFC, Isabelle Lentz de 3M, ou encore Alain Bessin, président du GIE Five Star.

La convention s'est bien sûr terminée sur les différentes offres que le groupement propose à ses adhérents, ainsi que les axes de développement. Le réseau Top Carrosserie a également été évoqué, avec une réflexion globale sur la qualité de celui-ci. Groupauto assure que le cahier des charges de son enseigne se révèle l'un des plus contraignants du secteur, mais n'était pas toujours respecté. Le développement passera donc d'abord par une phase nécessaire de mise à niveau, et le recrutement se fera uniquement sur du qualitatif, et non du quantitatif.

Et Eric Girot, directeur général de Groupauto, de préciser, dans un communiqué : "Nous avons constaté à l’issue de la Convention, une prise de conscience majeure de l'ensemble des participants des évolutions du métier de la réparation et de la collision. A savoir l’influence grandissante des apporteurs d'affaires, les impératifs d'amélioration de la qualité de services et de la productivité des carrossiers et enfin le renforcement des compétences des Distributeurs spécialisés."
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle