S'abonner
Non classé

La pièce de réemploi, aussi pour les particuliers

Publié le 12 juin 2014
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
En marge des deux systèmes informatiques concurrents, lancés récemment par Global PRE et Indra, à destination des professionnels, Opisto, plateforme web destinée aux centres VHU pour mettre en ligne et vendre leurs stocks de pièces de réemploi en temps réel sur Internet, renferme à ce jour près de 200 000 pièces, également pour les particuliers.
En marge des deux systèmes informatiques concurrents, lancés récemment par Global PRE et Indra, à destination des professionnels, Opisto, plateforme web destinée aux centres VHU pour mettre en ligne et vendre leurs stocks de pièces de réemploi en temps réel sur Internet, renferme à ce jour près de 200 000 pièces, également pour les particuliers.

C'est une véritable success story à laquelle ne devait pas s'attendre Laurent Assis-Arrantes, le jeune fondateur de Opisto, que nous avions rencontré sur Equip Auto en 2011, alors qu'il lançait ce concept de site web destiné à aider les démolisseurs dans la constitution d'une offre web pour la diffusion de leurs pièces détachées.

En fait, Opisto s'est simplement engouffré dans la brèche ouverte (et laissée pour compte à l'époque), d'une profession peu structurée, qui peinait à prendre le virage du net. A l'époque, trouver une pièce d’occasion auprès d'une "casse automobile " relevait souvent du défi. Disponibilité, état… C'est un parcours du combattant, qui limitait le développement des ventes, et que les professionnels ne savaient pas gérer.

A son arrivée, Opisto propose alors d'emblée de répondre à ces questions. En effet, le site propose de rassembler les stocks de ses adhérents au sein d'une plateforme Internet, qui va permettre à la fois une identification sûre et rapide, grâce aux photos des pièces, et une disponibilité accrue, grâce à la mutualisation de plus de 100 centres VHU répartis sur toute la France.

Aujourd'hui, après les arrivées récentes de centres VHU réputés tels que les Etablissements MARIN fin 2013, suivis par la société ALLO CASSE AUTO en janvier, c’est désormais GPA 26 qui rejoint les rangs des centres VHU partenaires Opisto.

Enfin, avec la mise en place récente d’un outil réservé aux professionnels de la réparation automobile, Opisto Pro, leur permettant de trouver les pièces de réemploi dont ils ont besoin tout en bénéficiant de conditions tarifaires spécifiques, Opisto a pour objectif de doubler son stock actuel d’ici à la fin de l’année 2014, pour atteindre 400 000 pièces de réemploi. 
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle