S'abonner
Non classé

Les professionnels du pneu à Equip Auto

Publié le 12 décembre 2013
Par Marc David
2 min de lecture
Le Syndicat des professionnels du pneu a mis à profit Equip Auto pour tenir son assemblée générale en présence de bon nombre de représentants des entreprises adhérentes.
Régis Audugé, directeur général du Syndicat des professionnels du pneu.
Régis Audugé, directeur général du Syndicat des professionnels du pneu.

Les actions menées sur l’année 2013, les actions déjà engagées sur 2014, le contexte actuel et la percée d’Internet, l’avenir du marché via une présentation complète et détaillée du BIPE, sans oublier une escapade philosophique menée par Gilles Lipovetsky (philosophe et sociologue) sur la thématique “Le passage de la société de l’ère de la consommation à celle de l’hyper consommation”. Voilà résumé le menu de l’assemblée générale du Syndicat des professionnels du pneu qui s’est tenue dès l’ouverture d’Equip Auto, le mercredi 16 octobre, en présence, entre autres, de Christophe Rollet pour Point S, Dominique Stempfel pour Yokohama, Joel Morbe pour Copadex.

Yann Blard, le président du Syndicat, a lancé les débats en repositionnant le pneu, notamment face à la percée d’Internet. “Dans notre profession, le mouvement de fond Internet a été lent à s’installer et à montrer ses effets, note-t-il. Aujourd’hui, nous commençons seulement à en mesurer certains. Vous le savez, le pneu n’est pas numérisable, en tout cas pas encore. Il est coûteux à transporter et reste techniquement difficile à monter. Ces trois contraintes ont contribué à ne pas nous affecter aussi brutalement que d’autres secteurs tels ceux de l’édition musicale, de la presse ou encore de la pièce de rechange. Toutefois, les sociétés de vente en ligne ont tout de même réussi à surmonter ces problèmes et à capter au moins 10 % des ventes nationales en l’espace de quelques années. Une percée qui s’est accompagnée d’une guerre des prix et de baisses de marges importantes pour les distributeurs traditionnels… Nous devons, plus que jamais, demeurer vigilants.”

Une automobile en perte de vitesse

Pour sa part, Régis Audugé, le directeur général du Syndicat, revenait sur les temps forts de 2013 avec, en particulier, la Semaine du pneu. Réalisée en juin en partenariat avec l’association Prévention Routière, cette première édition a été déployée sur les 1 781 points de vente des 6 réseaux partenaires, à savoir Euromaster, Eurotyre, FirstStop, Point S, Profil + et Vulco. “La semaine du pneu se place d’emblée parmi les événements les plus médiatisés de la profession en 2013, et nous pouvons d’ores et déjà annoncer que la deuxième édition est en préparation”, dévoilait-il.

Quant à l’intervention du BIPE, son contenu se résumait ainsi : “Nouveaux modes de vie, nouvelles mobilités… quelles conséquences sur les marchés automobiles ?”. Un vaste sujet, impossible à développer en quelques lignes. Extraits : la mobilité automobile a cessé d’augmenter depuis le début des années 2000 avec, à la clé, une réduction des kilométrages annuels moyens parcourus. Parallèlement, l’érosion de la place de l’automobile est perceptible au quotidien (72 % aujourd’hui contre 79 % en 2009), ceci par rapport à la marche, aux transports collectifs, à la moto et à la bicyclette. De même, la croissance du parc est désormais stabilisée et le sera jusqu’en 2018 (+ 0,6 % par an), dans le cadre d’un vieillissement de neuf ans et plus. Etc, etc. Pas d’euphorie pour le secteur pneumatique, en somme !

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle