S'abonner
Non classé

Michelin complète sa gamme X Line

Publié le 16 avril 2014
Par Romain Baly
2 min de lecture
Avec l’arrivée des séries 80 et 65, le manufacturier clermontois va permettre à deux fois plus de véhicules de bénéficier de ses pneus longues distances à basse consommation.
Avec l’arrivée des séries 80 et 65, le manufacturier clermontois va permettre à deux fois plus de véhicules de bénéficier de ses pneus longues distances à basse consommation.
Avec l’arrivée des séries 80 et 65, le manufacturier clermontois va permettre à deux fois plus de véhicules de bénéficier de ses pneus longues distances à basse consommation.

Lancée en 2013 en remplacement de la gamme Saver Green, l’offre X Line Energy de Michelin s’enrichit cette année de deux nouvelles dimensions. Après les modèles 315/70 et 385/55, le pneumaticien tricolore propose désormais les dimensions 315/80 (pour essieu moteur et “toutes positions”) et 385/65 (remorque). Un élargissement de la gamme qui lui permet de doubler son potentiel de pénétration sur le segment long courrier, de surcroît avec des produits de haute technicité, polyvalents et économiques. “Ce sont des éléments sur lesquels nous travaillons depuis très longtemps et où nous avons aujourd’hui une longueur d’avance”, note Hélène Creskens, responsable marketing de la marque. Voués à réaliser de longues distances (80 % du temps), ces pneumatiques offrent également de sérieuses garanties concernant les 20 % du temps restant, effectués sur des routes départementales ou nationales, où leur technologie leur permet d’être aussi résistants et économiques que sur autoroute. “Il s’agit d’une offre destinée à des clients “valeur”, qui ne sont pas seulement sensibles aux prix, mais aussi aux économies qu’ils vont pouvoir réaliser, notamment en matière de carburant”, développe Hélène Creskens. Un point sur lequel Michelin devance toute la concurrence.

Consommation en baisse, longévité en hausse

Des tests internes montrent ainsi que les X Line Energy Séries 80 et 65 consomment 0,99 l/100 km de moins que leur équivalent de la gamme précédente, grâce à l’apport de la Carcasse Energy Flex 2, qui limite les échauffements. Un argument de poids pour convaincre de nouveaux clients de s’équiper, renforcé par les résultats de l’étude menée par l’organisme certificateur indépendant TÜV. Celui-ci s’est évertué à comparer les pneus Michelin avec ceux de ses quatre principaux concurrents Premium. Au final, le manufacturier clermontois s’arroge la palme de l’efficience puisque ses X Line Energy affichent une consommation inférieure de 1,84 l/100 km par rapport au dernier concurrent et de 1,2 l/100 km par rapport à la moyenne des marques étudiées. Des chiffres synonymes pour les clients d’une baisse de leurs coûts totaux d’utilisation (TCO) pouvant monter jusqu’à 1 700 euros par an pour 130 000 kilomètres parcourus, grâce à une simple optimisation du poste pneumatique. Mais le gain en TCO ne se limite pas au carburant, le transporteur profitant également de la technologie à haute résistance utilisée sur ces nouvelles montes. Ainsi, par rapport à la gamme Saver Green, la X Line offre jusqu’à 5 % de longévité en plus sur la position essieu moteur et jusqu’à 14 % de plus concernant la remorque.

Les constructeurs l’ont déjà ­adoptée

Autre satisfaction avec les résultats en matière de confort. Cette nouvelle gamme devient désormais la plus silencieuse de son segment avec 69 décibels constatés sur les dimensions 315/80 et 70 décibels pour les 385/65. Un confort qui s’accompagne également d’une sécurité en hausse. Bien aidés par les lamelles Tower Pump (pour l’adhérence) et Delta (pour les distances d’arrêt), les X Line obtiennent la certification 3PMSF, qui atteste de capacités de traction sur des sols enneigés, une première sur ce segment. Disponibles depuis ce mois-ci, ces nouveaux pneumatiques ont d’ores et déjà séduit Renault Trucks, Volvo ou encore Iveco, qui les proposent en première monte sur leurs véhicules. Scania, Man et Daimler les imiteront dans les prochains mois.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle