S'abonner
Non classé

Michelin restructure au Canada

Publié le 2 avril 2014
Par Marc David
< 1 min de lecture
Premier groupe manufacturier privé de Nouvelle-Ecosse au Canada, Michelin réduit la production de ses pneus tourisme de petites dimensions sur son site de Pictou County et renforce ses investissements sur deux autres sites situés dans la même province.
Premier groupe manufacturier privé de Nouvelle-Ecosse au Canada, Michelin réduit la production de ses pneus tourisme de petites dimensions sur son site de Pictou County et renforce ses investissements sur deux autres sites situés dans la même province.
Premier groupe manufacturier privé de Nouvelle-Ecosse au Canada, Michelin réduit la production de ses pneus tourisme de petites dimensions sur son site de Pictou County et renforce ses investissements sur deux autres sites situés dans la même province.

Depuis son arrivée en 1969, Michelin se positionne comme le premier manufacturier de Nouvelle-Ecosse, une province canadienne où il a investi près de deux milliards de dollars dans ses activités, dont quelque 587 millions de dollars sur les huit dernières années, de 2005 à 2013. En 2014, Michelin compte poursuivre sa stratégie puisque 66,5 millions de dollars seront investis sur ses trois sites de production canadiens de Nouvelle-Ecosse, à savoir Bridgewater, Waterville et également Pictou County.

Toutefois, compte tenu du recul de la demande de pneus tourisme de petites dimensions en Amérique du Nord, soit les pneus de 14, 15 et 16 pouces, le manufacturier clermontois vient d’annoncer son intention de réduire les capacités de production de pneus VL et VUL de Pictou County au cours des dix-huit prochains mois, soit d’ici au 30 juin 2015. Environ 500 employés continueront à travailler sur ce site après le 1er juillet 2015, sachant que les employés concernés par la restructuration (près de la moitié de l’effectif actuel, qui compte plus de 1000 employés) auront plusieurs possibilités : passer à un autre poste sur le site même de Pictou County, intégrer l’une des deux autres usines canadiennes du groupe situées dans la même province ou encore bénéficier d’un départ anticipé à la retraite. En outre, partant du constat que l’usine Michelin de Pictou County demeure un acteur significatif de l’économie locale, la filiale canadienne du manufacturier procédera également au déploiement de Michelin Développement, un programme de développement économique destiné à la collectivité. Il s’agit en fait d’un service d’accompagnement basé sur du conseil, du consulting, destiné notamment au développement ou à la restructuration de jeunes entreprises locales. Un concept éprouvé depuis huit ans, qui a déjà contribué à la croissance de 84 petites entreprises en Amérique du Nord.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle