S'abonner
Non classé

Michelin valide ses produits en WEC

Publié le 2 avril 2014
Par Marc David
2 min de lecture
Par le biais de la séance d’essais préliminaires à la nouvelle saison WEC organisée sur le circuit Paul Ricard, le manufacturier clermontois a pu valider ses tous nouveaux produits. Décryptage…
Par le biais de la séance d’essais préliminaires à la nouvelle saison WEC organisée sur le circuit Paul Ricard, le manufacturier clermontois a pu valider ses tous nouveaux produits. Décryptage…
Par le biais de la séance d’essais préliminaires à la nouvelle saison WEC organisée sur le circuit Paul Ricard, le manufacturier clermontois a pu valider ses tous nouveaux produits. Décryptage…

Les 28 et 29 mars, Michelin a mis à l’épreuve sa nouvelle gamme de pneus lors du "prologue" du Championnat du Monde d’Endurance (FIA WEC) organisé sur le circuit Paul Ricard, au Castellet. Les nouveautés de la saison 2014 se révèlent assez conséquentes puisque pas moins de douze pneumatiques de la firme clermontoise disposent d’évolutions majeures. "Aujourd’hui, quand nos partenaires (Audi, Toyota et Porsche en particulier, NDLR) nous présentent leurs nouvelles voitures, ils nous tendent la main et nous offrent une clé USB contenant un fichier numérique !", souligne Jerôme Mondain, le responsable de l’activité Endurance au sein de Michelin Motorsport.

Et celui-ci d’ajouter : "Les systèmes de simulation de Michelin sont tellement aboutis qu’ils nous permettent de définir les caractéristiques des nouveaux pneus pratiquement sans marge d’erreur. Après, les essais sur piste sont consacrés à la vérification et à l’optimisation, notamment de l’ensemble pneus/voiture."

Ainsi, les tests du Paul Ricard ont permis de confirmer que le niveau de performance des nouvelles enveloppes était conforme aux attentes des partenaires, de développer la meilleure intégration entre les pneus et les voitures en configuration "course", et aussi d’affiner l’analyse des fenêtres d’utilisation des gammes en préparation notamment des Six heures de Silverstone, l’épreuve d’ouverture de la saison le 20 avril prochain.

Maintenant, que dire de ces nouveaux pneus ? Pour les prototypes LMP1 en particulier, ils ont été complètement redessinés pour chausser des voitures profondément modifiées par rapport aux années précédentes, avec dorénavant une largeur comprise entre 1800 et 1900mm, contre 2000 auparavant. Autrement dit, les dimensions des passages de roues ont dû être revues à la baisse, tout comme celles des pneus, de 5 à 6cm plus étroits et plus légers de 8kg (par train de quatre pneus). Développés dans la dimension unique de 31/71-18 pour l’avant et l’arrière, ils remplacent les 36/71-18 à l’avant et les 37/71-18 à l’arrière. Disponibles en trois gammes (slick, pluie et hybride), leur objectif est de procurer le même niveau de performance que leurs prédécesseurs, en assurant quatre relais au Mans notamment.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle