S'abonner
Non classé

Okuri, la sixième marque d’OilFactory

Publié le 29 juin 2015
Par Marc David
2 min de lecture
Aux côtés de ses cinq marques de prédilection, OilFactory propose dorénavant Okuri, une marque dotée d’un meilleur positionnement tarifaire.
Aux côtés de ses cinq marques de prédilection, OilFactory propose dorénavant Okuri, une marque dotée d’un meilleur positionnement tarifaire.
Aux côtés de ses cinq marques de prédilection, OilFactory propose dorénavant Okuri, une marque dotée d’un meilleur positionnement tarifaire.

Déjà distributeur avec un certain succès de lave-glaces et de liquides de refroidissement sous la même marque, OilFactory étend logiquement l’offre Okuri en proposant dorénavant de l’huile moteur. Disponible sur le site début septembre, la gamme Okuri se révélera relativement restreinte avec notamment un produit de grade 10W40, des produits positionnés Acea C2, C3, C4, ainsi que des huiles de boîtes 75W90.

"Comportant une douzaine de références dans des conditionnements différents (1l, 5l, 60l, fûts et IBC, soit 1000l, NDLR), Okuri se positionnera comme la marque d’entrée de gamme d’OilFactory, avec des perspectives à l’export puisque nous serons également présents sur le marché italien, explique Julien Debard, responsable Marketing & Communication d’OilFactory. Si son positionnement tarifaire sera inférieur d’environ 25% à celui des huiles Premium, avec l’objectif de toucher les véhicules hors garantie, ses critères qualitatifs lui permettront néanmoins de répondre aux normes constructeurs avec, qui plus est, la possibilité pour le garagiste de dégager une marge respectable." Des atouts certains, d’autant que les lubrifiants Okuri seraient conçus par l’un des IG leaders du marché…

Maintenant, quel bilan pour OilFactory, dont l’aventure a débuté officiellement en septembre 2014 ? Conforme aux objectifs. "Aujourd’hui, nous avons près de 700 comptes ouverts de clients professionnels, sachant que nous nous étions fixé un objectif de 750 comptes au terme de la première année, indique Laurent Barlesi, président d’OilFactory. Partant de là, nous devrions être en phase avec nos objectifs en septembre. La notion de confiance s’est installée dans la mesure où les clients qui ont acheté une fois renouvellent leur démarche. En moyenne, les commandes sont effectuées tous les deux mois, pour un montant moyen de 700 à 800€, conformément à nos prévisions là encore."

A noter que 25% des commandes sont passées en dehors des heures d’ouverture traditionnelles, soit après 18h et même le week-end. Une démarche principalement initiée par les MRA, le planning de ceux-ci demeurant très serré en cours de journée. "Globalement, nous sommes plutôt satisfaits de nos résultats dans la mesure où nous faisons office de pionnier en matière de vente de ce type de produits sur Internet, sachant aussi que nous nous heurtons à une démarche de vente bien établie chez les professionnels", reprend Laurent Barlesi. Remarque fort pertinente que celle-ci dans la mesure où, on le sait, bousculer les institutions dans notre pays n’est jamais un exercice évident.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle