S'abonner
Non classé

Penser la mobilité, anticiper les usages

Publié le 19 octobre 2011
Par Axel Abadie
< 1 min de lecture
Imaginer les modes de déplacement de demain, identifier les modèles de l'intermodalité : les acteurs de la mobilité se sont réunis sur Equip Auto pour réinventer nos usages.
Imaginer les modes de déplacement de demain, identifier les modèles de l'intermodalité : les acteurs de la mobilité se sont réunis sur Equip Auto pour réinventer nos usages.
Imaginer les modes de déplacement de demain, identifier les modèles de l'intermodalité : les acteurs de la mobilité se sont réunis sur Equip Auto pour réinventer nos usages.

"Un véhicule parcourt-il plus de kilomètres dès lors qu'il est multi-utilisateurs?", s'est enquis Patrick Bailly, président du CNPA, à propos de l'autopartage, comme pour s'assurer que les nouveaux usages de mobilité vont dans le sens des ventes de véhicules. En effet, de multiples facteurs tendent à une utilisation réduite des automobiles ou, en tout cas, les plus émettrices de gaz à effet de serre d'entres elles. Et, le partage d'un véhicule, est peut-être le parangon de cette tendance. Parmi les griefs qui motivent la réflexion, maître-mot du secteur à ce jour : l'automobile considérée comme l'une des plus grandes sources de pollution au monde, les dommages en termes de sécurité routière, etc. Autant de causes qui incitent à réfléchir à la mobilité de demain.

A ce jour, "personne n'a trouvé LE modèle", selon Nicolas le Douarec, créateur de CityzenCar, et représentant, avec Robin Chase, de l'autopartage. Il explique qu'il faut que "quelqu'un émerge, façon Apple, pour imposer un modèle différent". Bénédicte Barbry, directrice communication en charge du développement durable de Mobivia Groupe, le seconde : "Nous croyons à la place de chaque mode, et beaucoup restent à inventer. L'intermodalité ouvre une nouvelle ère au service d'une multitude de besoins et usages." Où les bénéfices sont doubles : financiers, profitant d'un véhicule pour moins cher que lorsqu'on en est le propriétaire et, indéniablement, environnementaux.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle