S'abonner
Non classé

Pirelli à la hausse

Publié le 5 septembre 2012
Par Marc David
< 1 min de lecture
Le manufacturier milanais a enregistré un bond de ses résultats au deuxième trimestre grâce à sa stratégie de focalisation sur le haut de gamme.
Le manufacturier milanais a enregistré un bond de ses résultats au deuxième trimestre grâce à sa stratégie de focalisation sur le haut de gamme.
Le manufacturier milanais a enregistré un bond de ses résultats au deuxième trimestre grâce à sa stratégie de focalisation sur le haut de gamme.

La démarche n’est pas nouvelle, et indiscutablement elle s’avère payante. Grâce à sa stratégie de focalisation sur le haut de gamme, Pirelli a enregistré un bond de ses résultats au deuxième trimestre. En effet, d’avril à juin, le bénéfice net du groupe italien a progressé de 24,5 %, à 96,4 millions d’euros. Son résultat opérationnel (Ebit) a augmenté de son côté de 30,3 %, à 191,3 millions, et son chiffre d’affaires de 5,5 %, à 1,465 milliard.

Sur l’ensemble du premier semestre, le bénéfice net a bondi de 39,6 %, à 221,7 millions, tandis que le chiffre d’affaires a enregistré une croissance de 8,3 %, à 3,021 milliards. "La stratégie de focalisation sur le haut de gamme, qui confirme sa croissance, et le renforcement de la présence productive et commerciale dans les économies à forte croissance, ont permis à Pirelli de compenser l’impact négatif sur les volumes de ventes en entraînant une nouvelle augmentation de la rentabilité", s’est félicité le groupe.

En novembre dernier, Pirelli s’était fixé pour objectif de devenir le numéro un mondial des pneus haut de gamme d’ici 2015. Toutefois, en raison de l’impact de son repositionnement sur les volumes de ventes et de la crise économique, le groupe a revu à la baisse son objectif de chiffre d’affaires annuel. Il table désormais sur 6,4 milliards d’euros contre une précédente prévision de 6,45 milliards. En mai dernier, il avait déjà revu à la baisse cet objectif alors qu’il misait auparavant sur 6,6 milliards. En revanche, Pirelli a confirmé ses objectifs de rentabilité et s’attend toujours à un résultat opérationnel d’au moins 800 millions d’euros et à une marge opérationnelle supérieure à 12 %.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle