S'abonner
Non classé

Pirelli abaisse son objectif

Publié le 6 juin 2012
Par Marc David
< 1 min de lecture
Le manufacturier italien a revu à la baisse sa prévision de chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’année en raison de la crise, malgré un bond de ses résultats au premier trimestre.
Le manufacturier italien a revu à la baisse sa prévision de chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’année en raison de la crise, malgré un bond de ses résultats au premier trimestre.
Le manufacturier italien a revu à la baisse sa prévision de chiffre d’affaires pour l’ensemble de l’année en raison de la crise, malgré un bond de ses résultats au premier trimestre.

En raison de la crise, Pirelli vient de revoir à la baisse sa prévision de chiffre d’affaires sur l’ensemble de l’exercice en cours, et ce malgré un bond de ses résultats au premier trimestre. Le groupe milanais table désormais sur une hausse de son chiffre d’affaires de 14 %, à 6,45 milliards, contre une progression de 17 %, à 6,6 milliards, prévue auparavant.

En raison du "ralentissement de la demande" dû à la crise, Pirelli a également revu à la baisse le montant de ses investissements annuels à environ 500 millions d’euros, contre 560 millions attendus jusqu’à présent.

Tandis que son chiffre d’affaires augmentait de 11,1 %, à 1,55 milliard d’euros, au premier trimestre de l’année en cours, le groupe a pourtant enregistré un bond de 48,4 % de son bénéfice net, à 122,9 millions d’euros, un résultat supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 99,8 millions, selon un consensus établi par Dow Jones Newswires. Son résultat opérationnel (Ebit) a progressé pour sa part de 46,1 %, à 209,4 millions d’euros, tandis que sa marge opérationnelle s’est inscrite à 13,5 % contre 10,2 % un an auparavant. "Malgré le ralentissement de la conjoncture économique, le renforcement de la présence productive dans les économies en forte croissance et la focalisation de l’activité sur le haut de gamme ont permis à Pirelli d’enregistrer une nouvelle amélioration de ses principaux indicateurs économiques et de sa rentabilité", déclarait un porte-parole du groupe milanais, qui prévoit désormais un résultat opérationnel en valeur absolue "d’au moins 800 millions d’euros" sur l’ensemble de l’année. On le sait, Pirelli s’est fixé pour objectif de devenir numéro un mondial des pneus haut de gamme d’ici à 2015…

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle