S'abonner
Non classé

PRO-SIS SA, l’unique base de données mondiale de moteurs, disponible en France

Publié le 24 mai 2012
Par 
4 min de lecture
Philippe Maerten, président de la Firm (Fédération internationale de la reconstruction moteur)
Philippe Maerten, président de la Firm (Fédération internationale 
de la reconstruction moteur)
Philippe Maerten, président de la Firm (Fédération internationale de la reconstruction moteur)

Après des études techniques supérieures en mécanique, Philippe Maerten débute sa carrière professionnelle comme dessinateur industriel. En 1983, après huit années de bureau d’étude, il change d’orientation professionnelle et crée une nouvelle société de reconstruction de moteur ARSA situé à Braine Le Château en Belgique. Ce fut un grand défi pour cet entrepreneur qui repartait alors à zéro.

Très vite il est approché par la fédération Belge FEDERAUTO pour participer aux réunions du comité des reconstructeurs. Puis après quelques années, il est élu, par les membres, d’abord vice-président et par la suite, président du groupement des reconstructeurs de moteurs de Belgique.

C’est en 1999 qu’on lui demande de représenter FEDERAUTO auprès de la FIRM. Conscient de l’importance que représente la reconstruction des moteurs il s’attelle avec l’aide des autres représentants des pays à faire reconnaître ce métier à tous les acteurs du marché. C’est lors de l’Assemblée Générale d’octobre 2009 au salon Equip Auto à Paris, qu’il est élu Président de la FIRM. Nous lui avons demandé de nous présenter cette initiative américaine de création de la plus importante base mondiale de données sur les moteurs, à laquelle la FIRM est étroitement associée. Ce logiciel est une exclusivité réservée aux membres des associations qui l’ont créé dont pour l’Europe la FIRM et donc la FEDA qui en est membre.

Pouvez-vous nous présenter la Firm ?
Fondée en 1958 à Vienne, la FIRM est l’organisation européenne qui représente les intérêts des 9 associations nationales de reconstructeurs de moteurs (900 ateliers). Basée à Bruxelles, la FIRM est un partenaire reconnu par les institutions européennes, les associations similaires à travers le monde et les autres fédérations internationales ou nationales du secteur automobile.

Pouvez-vous nous présenter la base de données Pro-sis ?
PROSIS SA est à ma connaissance la seule base de données techniques des moteurs réalisée conjointement par plusieurs fédérations de reconstructeurs de moteurs à travers le monde. Nous avions compris que la fusion de chaque base de données des différentes fédérations serait à l’avantage de tous les reconstructeurs moteurs dans le monde. Nous avons trouvé un accord entre les associations des différents continents pour partager ces données et créer PROSIS SA. Cette année devrait voir la sortie de PROSIS SA sur la toile accompagnée d’une campagne de promotion pour présenter ce nouvel outil.

Pouvez-vous présenter les organisations qui soutiennent Prosis ?
Les quatre grandes organisations autour de ce projet sont les associations : américaine AERA (3 000 membres), Néo-Zélandaise NZERA, l’Afrique du Sud ERAZA, et la FIRM. Chaque organisation a transmis ses données techniques à l’AERA qui a une équipe permanente pour gérer la base de données.

Combien de temps a-t-il fallu pour constituer cette base de données ?
L’idée d’une base de données techniques moteurs fut de longue date. Si mes souvenirs sont corrects, les premières infos techniques pour les reconstructeurs de moteurs ont été initiées à la fin des années 80 par Henri Charpentier, ancien secrétaire général de la CSNRRM. Les données étaient distribuées sous forme de fiches. Ensuite à l’initiative du Président Néerlandais, il y a environ 20 ans les données ont été retranscrites sous un programme informatique géré par la FIRM.

Qu’est-devenue la base de données de la FIRM ?
Cette base n’était plus gérable en raison du nombre croissant des moteurs et des coûts pour la maintenir à jour. C’est pourquoi la collaboration avec AERA était la solution idéale. Nous avons donc transmis notre base de données FIRM pour l’intégrer dans PROSIS SA.

Quels sont les atouts de cette nouvelle banque de données ?
La base de données PROSIS SA est spécialement conçue par les reconstructeurs moteurs pour les reconstructeurs moteurs. L’ensemble des données qu’on y trouve sont très techniques tels que dimensions, jeux, serrages… et n’existe dans aucune autre base de données.

En dehors du moteur que trouve-t-on dans cette banque de données ?
Elle propose outre les données indispensables à la reconstruction des moteurs, des possibilités de recherche des moteurs en fonction des alésages, des numéros coulés sur les composants moteurs, des bulletins d’informations spécifiques, des données d’équilibrages, etc. La base de données reprend quelque 7 000 moteurs américains, asiatiques et européens. La couverture européenne pourrait évoluer mieux mais cela dépend de nous. Nous devons alimenter PROSIS SA. Il y a pas mal de moteurs européens qui ne sont pas commercialisés aux Etats-Unis, c’est donc notre tâche de nourrir la base. De plus PROSIS est simple d’emploi et est traduit en 9 langues différentes.

Où en est le développement de Prosis en Belgique ?
Une dizaine de membres belges l’utilisent. Cela représente environ 50 % de nos membres. Lorsqu’un membre a des informations sur un nouveau moteur, il les transmet à l’AERA qui l’intègre à la base des données. Je l’ai déjà fait à plusieurs reprises. C’est en partageant nos informations que nous faisons croître PROSIS SA. Tous les reconstructeurs moteurs devraient avoir cette démarche. Il ne suffit pas d’attendre que quelques-uns d’entre nous apportent une pierre à l’édifice, c’est la responsabilité de chaque membre. L’union fait la force.

Vous-même en tant qu’utilisateur du logiciel dans votre propre entreprise, quels sont les avantages que vous y trouvez ?
J’utilise PROSIS SA plusieurs fois par semaine. L’avantage principal est le gain de temps pour obtenir l’information souhaitée. Avantage supplémentaire, la possibilité de m’adresser directement au service technique de l’AERA au cas où je ne trouve pas l’information. L’équipe des six techniciens PROSI SA me garantit une réponse dans la journée.

Pour tout renseignement sur la base de données Prosis
Contact : Jean-Marie Morel 01 45 00 90 7
2
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle