S'abonner
Equipementiers

Schaeffler dévoile sa formation entretien moteur

Publié le 27 février 2020
Par Nabila Albour
2 min de lecture
Schaeffler Aftermarket France a présenté ce 26 février sa nouvelle formation Repxpert dispensée dans son centre de Clamart (92). Elle allie une partie théorique dédiée à l’environnement moteur et une partie pratique, notamment sur le montage d’un kit de distribution.
Depuis son ouverture en 2016, le centre de formation a formé plus de 600 professionnels de la réparation sur les environnements produits Schaeffler Rexpert.
Depuis son ouverture en 2016, le centre de formation a formé plus de 600 professionnels de la réparation sur les environnements produits Schaeffler Rexpert.

Schaeffler renforce son offre de formation sous sa marque Repxpert. L'équipementier propose en effet un nouveau module intitulé "Entraînement Moteur" qui sera dispensé dans son centre de formation de Clamart à compter du 1er mars 2020. Lancé en parallèle et en alternance de deux formations sur la transmission (doubles embrayages à sec et boîtes de vitesses manuelles), ce module, qui peut accueillir 8 réparateurs durant 1 journée, à raison de deux sessions par mois, comprend une partie théorique et une partie pratique.

"Nous pensons qu’en tant qu’équipementier nous avons un véritable rôle à jouer auprès des réparateurs en relayant l’information sur les évolutions technologiques. Aujourd’hui, le distributeur n’est pas forcément à même de le faire et nous estimons que cette tâche nous est dévolue car nous connaissons bien nos produits", indique d’emblée Christelle Spalenza, coordinatrice opérationnelle et formation chez Schaeffler.

Sur la partie théorique, plusieurs points techniques y sont ainsi abordés dans le détail tels que l’environnement moteur et ses dernières évolutions technologiques, l’identification des pièces à remplacer et des solutions de réparation ou encore la technique de base ainsi que l’aide au diagnostic des pannes et la prévention de casse.

Montage et démontage du système de distribution par chaîne

Côté pratique, les réparateurs en formation pourront mettre en application leurs connaissances sous l’œil attentif des experts Schaeffler. La mise en application se fera sur les moteurs Fiat 1.3l JTD, Peugeot 1.4l VTi, Renault 1.5l K9K et Audi 1.2l Fsi afin de réaliser le montage et démontage du système de distribution par chaîne à l’aide de l’outillage spécial, développé en interne par les experts Schaeffler. Des tests d’évaluation seront réalisés tout au long de la journée afin de valider les acquis des réparateurs en formation, leur permettant de recevoir en fin de journée leur diplôme de participation. Ces formations certifiantes, développées en partenariat avec le CFPA, sont accessibles via le Compte personnel de formation (CPF) de chacun, permettant la prise en charge de tout ou partie des frais.

"Les nouvelles normes environnementales imposées par la législation et le downsizing qui en découle, c’est-à-dire la fait de réduire la taille du moteur, conduisent à une réduction du temps de vie de l’entraînement du système de distribution par chaîne. Les causes principales de casse viennent bien souvent d’une mauvaise lubrification, soit en raison du dépassement des intervalles de maintenance soit à cause d’une huile de mauvaise qualité. En dehors des intervalles de vidange préconisées par le constructeur, il n’y a pas aujourd’hui de recommandations sur les intervalles de remplacement d’une chaîne. Le but de notre formation, est donc de donner au réparateur les moyens de se professionnaliser sur ses sujets et d’augmenter son trafic en atelier en réalisation une prestation qu’il maîtrise", observe Christelle Spalenza.

Depuis son ouverture en 2016, le centre de formation a formé plus de 600 professionnels de la réparation sur les environnements produits Schaeffler. L’équipementier, qui a étoffé son catalogue récemment avec six nouveaux kits moteur commercialisés sous sa marque INA, propose ainsi aux réparateurs un accompagnement complet sur l’environnement moteur. Les solutions sont proposées au prix de 242 € HT, un positionnement assumé par la marque qui souligne la qualité "origine" de l’ensemble des pièces de chaque kit.

"Nous assumons totalement notre orientation produit car nous ne sommes pas dans une approche économique mais qualitative et cela a un coût. Ce qui nous distingue, c’est que nous fournissons toutes les pièces du kit à la qualité d’origine. Les autres acteurs du marché fournissent aussi une qualité premium et d’origine mais pas forcément sur la partie accessoire et étanchéité", justifie Christelle Spalenza.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle