S'abonner
Non classé

SNA Europe, les clés du succès

Publié le 7 juillet 2011
Par Jean-Marc Felten
3 min de lecture
Jeune marque de l’outillage née en 2005, du regroupement du suédois Bahco et de l’européen Eurotools (Irimo), sous l’actionnariat de l’américain Snap-on, SNA Europe dispose d’importants moyens de production et d’une logistique de distribution rodée sur l’ensemble de l’Europe.
La structure de distribution de Vitoria utilise 5 types de stockage, en fonction de la taille des produits et de leur volume de rotation, mais pour tous, le suivi est réalisé par un ordinateur central qui attribue les emplacements en fonction du taux de rotation.
La structure de distribution de Vitoria utilise 5 types de stockage, en fonction de la taille des produits et de leur volume de rotation, mais pour tous, le suivi est réalisé par un ordinateur central qui attribue les emplacements en fonction du taux de rotation.

Avec la structure SNA Europe, Snap-on maîtrise localement la production de ses ventes d’outillage à main de l’Espagne jusqu’à la Russie. Si les marques réunies disposaient toutes d’une gamme complète, chacune présentait une spécialisation et un savoir-faire qui leur ont permis de rationaliser les fabrications. Après cinq années de réorganisation, on peut dire que SNA Europe fournit des outils aux standards professionnels les plus exigeants, aux meilleurs coûts. Les marchés couverts par SNA Europe ne se limitent d’ailleurs pas à la mécanique automobile. La marque Bahco est reconnue par les professions du bois et des espaces verts. On connaît notamment les lames de scies Sandvik, qui portent les qualités des aciers suédois dans le sciage. Pour les métiers de l’horlogerie et de l’électronique, une compétence particulière, désormais prérogative des usines espagnoles, a été valorisée, poussant la qualité des autres pinces fabriquées sur place.

Des usines rationnelles

La fabrication d’outillage est difficile à concilier avec une production à la propreté chirurgicale. La manipulation des métaux, aciers, fontes, aluminium, bronze ou nickel, les méthodes de mise en forme, fonderie, forge, usinage, sont associées à des locaux mélangeant la chaleur, à l’atmosphère remplie de vapeurs de lubrifiants et aux sols jonchés de copeaux. La recherche d’une amélioration de la production et des conditions de travail permet aux usines du groupe de rester dans des valeurs très acceptables, certaines fabrications étant proches de productions beaucoup plus isolées, à l’image de la fabrication des tournevis à Placencia, où l’automatisation permet depuis plus de dix ans de réaliser, entre autre, des tournevis à manches tri-matière entièrement en automatique.

Visite guidée

Pour l’outillage à main, direction donc le nord-ouest de l’Espagne, où sont fabriqués clés de toutes sortes, pinces et tournevis. C’est également au Pays Basque espagnol que se fait la distribution d’une grande partie des outils pour l’Europe du Sud, dont la France.

De la forge à l’emballage

Les usines sont maîtresses de la quasi-totalité de la fabrication de leur production, depuis la matière première jusqu’à la mise en boîte. Ainsi, à l’usine de Vitoria, qui dispose d’une forge très importante, les outils et les outillages de fabrication sont étudiés par imagerie numérique. La CAO (conception assistée par ordinateur) permet de décliner directement des moules de forge et de découpe avec l’utilisation d’un logiciel adapté. Il ne reste plus que quelques opérations d’usinage, de traitement thermique et de montage pour obtenir la clé à molette universelle utilisée dans tous les ateliers de mécanique. Ce sont près d’un million et demi de pièces, de 250 références différentes qui sont produites annuellement sur le site.

Tournevis, “l’Ergo” domine

SNA Europe et sa marque phare Bahco agissent pour améliorer l’utilisation des outils, notamment en étudiant leur manipulation par l’opérateur. Les matériels ainsi obtenus portent l’estampille “Ergo”, marquant leurs qualités ergonomiques. Parmi les besoins de réalisation, figurent les manches de tournevis à trois matières surmoulées, de densités différentes, qui associent un bon accrochage de la lame sur le manche, un amortissement des efforts et des chocs transmis jusqu’à la main. La maîtrise de ce type de produit est le fruit du développement d’une presse d’injection des trois composants, successivement, dans un process entièrement automatisé.

Des pinces par millions

A Irun, qui fabrique les pinces, la qualité est surveillée en permanence afin de répondre aux exigences de clients très particuliers. C’est en effet là que sont produites les pinces Bahco pour les métiers de l’électronique. La finesse et la robustesse sont primordiales. Comme pour d’autres postes de fabrication, la finition des pinces coupantes est capitale et, pour assurer leur résistance, une forme très spécifique des mâchoires est réalisée manuellement par un opérateur. L’efficacité est ensuite vérifiée sur toutes les pièces fabriquées et des lots sont systématiquement sacrifiés, la qualité des traitements thermiques étant étudiée au microscope électronique. Si un défaut est constaté, c’est l’ensemble des fabrications associées qui sera éliminé du circuit de vente. L’emballage des pièces est réalisé sur place dans chacune des usines, pour être ensuite transféré au centre de distribution européen de Vitoria.

---------
ZOOM

Les marques de SNA

Fruit du regroupement d’un grand nombre de sociétés depuis 1850 sous le giron de Snap-on, SNA Europe dispose d’une palette de marques impressionnante. La plupart sont encore utilisées, en raison de leur présence historique forte, dans des domaines très spécifiques.

- Oberg. Suède, 1850
- Lindstöm. Suède, 1856
- Bahco. Suède en 1886, outils à main
- Sandvik. Suède 1886, Scies
- Milford. Grande-Bretagne 1886
- Devillé. France 1890
- Belzer. Espagne 1925
- Viking Sagar. Suède 1914
- Wilmonda. France 1936, outillage à main
- Irimo. Espagne 1930, outillage à mains
- Palmera. Espagne 1934, outillage à main
- Acesa. Espagne 1944, outillage à main
- Irazola. Espagne 1942, tournevis
- Eurotools. Europe 1995, outillage à main
- SNA Europe. 2005, outillage

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle