S'abonner
Non classé

Stanley FatMax passe à l’électrique

Publié le 5 juillet 2012
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
Le groupe américain Stanley, qui possède également dans son giron les marques Black et Decker, DeWalt et Facom, décline son label FatMax sur une nouvelle gamme d’électroportatif à destination des bricoleurs lourds et des artisans.
Le groupe américain Stanley, qui possède également dans son giron les marques Black et Decker, DeWalt et Facom, décline son label FatMax sur une nouvelle gamme d’électroportatif à destination des bricoleurs lourds et des artisans.
Le groupe américain Stanley, qui possède également dans son giron les marques Black et Decker, DeWalt et Facom, décline son label FatMax sur une nouvelle gamme d’électroportatif à destination des bricoleurs lourds et des artisans.

En marge de Facom, qui dispose depuis peu de sa gamme d’électroportatifs sur batterie, le groupe Stanley a du mal à positionner sa marque Black et Decker auprès des bricoleurs lourds et des artisans. Les utilisateurs encore plus intensifs disposent, pour leur part, d’une offre adaptée avec la marque DeWalt.

Ainsi, il a été décidé de créer une nouvelle gamme, courte, sous la marque Stanley, réputée auprès des utilisateurs, en lui adjoignant le “label” FatMax, déjà existant sur l’outillage à main de la marque et symbolisant un produit de qualité dans des niveaux de prix inférieurs à ceux de DeWalt. Stanley estime placer FatMax au niveau d’AEG ou Makita, soit entre du Bosch “Vert” (gamme particuliers) et du Bosch “Bleu” (gamme pro).

La ligne sera fabriquée dans les usines Black et Decker, avec des standards de robustesse et de qualité plus importants. La garantie sera d’un an, extensible gratuitement à trois ans, par un simple enregistrement sur Internet. Neuf produits composeront cette gamme dans un premier temps. Deux plateformes sans fil, l’une en 10.8 V et l’autre en 18 V, accueilleront visseuse à impacts, perceuse, lampe portative et scie sabre. En filaire, la ligne Stanley FatMax s’offre un marteau perforateur, une meuleuse 125 mm, une perceuse et une scie sauteuse, le tout conditionné dans de robustes mallettes. Les GSB accueilleront l’électroportatif FatMax dès juillet prochain, tandis que la distribution en négoces arrivera un peu plus tard. Pareillement, la gamme s’enrichira de nombreux autres produits.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle