S'abonner
Non classé

Système de gestion par radio fréquence

Publié le 10 décembre 2012
Par Marc David
< 1 min de lecture
Doté d’une grande souplesse d’utilisation, le nouveau système de gestion par radio fréquence de Sacatec a été conçu pour contrôler et surveiller les consommations et les stocks des produits fluides des ateliers automobiles, et notamment l’huile.
Doté d’une grande souplesse d’utilisation, le nouveau système de gestion par radio fréquence de Sacatec a été conçu pour contrôler et surveiller les consommations et les stocks des produits fluides des ateliers automobiles, et notamment l’huile.
Doté d’une grande souplesse d’utilisation, le nouveau système de gestion par radio fréquence de Sacatec a été conçu pour contrôler et surveiller les consommations et les stocks des produits fluides des ateliers automobiles, et notamment l’huile.

Sacatec Equipement propose un nouveau système de gestion des fluides par radio fréquence. Doté de la technologie ZigBee (marque déposée à l’origine de la radio fréquence), celui-ci s’adresse aux ateliers automobiles ou PL, services rapides et centres-autos. Sa principale nouveauté réside au niveau de l’antenne et de la nouvelle fréquence de 2,4 MHz, laquelle se veut d’une part plus rapide que celle des modèles précédents, d’autre part disponible dans le monde entier (au contraire de la fréquence précédente qui ne couvrait pas tous les pays), sachant également que la puissance est ajustable en fonction des besoins et de l’architecture du site.

Outre les avantages d’un système de radio fréquence, à savoir la suppression du câblage entre le compteur et le clavier avec, à la clé, un moindre coût d’installation et une facilité de SAV, le concept de Sacatec se distingue également par sa grande souplesse de fonctionnement, puisqu’il est possible de déplacer un, ou plusieurs, boîtier de gestion sur une unité mobile de type roule-fût, par exemple. De plus, au-delà du module à affichage à cristaux liquides et imprimante intégrée, le système de gestion par RF de Sacatec offre la possibilité de travailler sur 12 claviers de distribution des fluides (jusqu’à 8 différents fluides et réservoirs) et 99 points de distribution (type pistolet).   

Par ailleurs, et ce n’est pas le moins important, ce système de contrôle fait appel à une caractéristique exclusive et brevetée. En cas d’appoint, les quantités rajoutées à la première opération sont prises en compte, enregistrées et cumulées à l’opération initiale. Une fois la distribution terminée, la quantité réelle utilisée est renvoyée vers le clavier, puis le compteur se verrouille.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle