S'abonner
Non classé

Truck Engineering, une réponse “High Duty”

Publié le 24 juin 2015
Par Hervé Daigueperce
2 min de lecture
Responsable Ventes Export pour la maison Truck Engineering, Emmanuel Colin entend bien participer au développement du secteur industriel de la Saci.
Emmanuel Colin, responsable Ventes Export de Truck Engineering.
Emmanuel Colin, responsable Ventes Export de Truck Engineering.

Certes, ils ne font pas le pneu, l’huile ou la batterie – il y a suffisamment de spécialistes autour pour cela – mais disposent d’un catalogue de pièces PL particulièrement pratique pour une croissance rapide dans ce marché. Déjà avec la partie freinage (disques, tambours, plaquettes, moyeux, étriers, etc.), ils ont su se faire connaître dans les pays de l’est, dans la corne du Maghreb et dans les Dom Tom. Eux, ce sont les 7 personnes qui composent cette petite entreprise familiale, importateur-distributeur, de quelque 6 millions d’euros. Le gros du chiffre étant tout de même effectué en métropole (entre 65 et 70 %). En plus du frein, Truck Engineering est bien placé sur tout ce qui est “pièces d’air” comme les compresseurs… Ce qui les différencie de nombre de leurs concurrents, ce sont la souplesse et la réactivité que permet une petite structure, qui n’hésite pas à livrer par avion en express ! “En dehors de la qualité des produits que nous proposons OEM ou qualité d’origine, poursuit Emmanuel Colin, nous avons une culture du service particulièrement importante. C’est pourquoi, nous n’attendons pas d’avoir assez de produits pour remplir un container et livrer nos clients.” La Saci étant désireuse de développer son pôle PL, Truck Engineering entend les aider à prendre des parts de marché sur ce secteur. Comme la Saci représente la marque Renault Trucks, naturellement, les clients flottes souhaitent avoir un interlocuteur unique pour l’entretien de leurs autres tracteurs et aussi pour tout ce qui touche aux remorques, ce que fait Truck Engineering. Et, au cas où il y aurait le moindre doute, sur la notion de service, Emmanuel Colin passe entre 3 et 4 fois par an à la Saci. D’où également leur présence sur Karu Pièces Auto pour montrer les nouveaux produits et parler avec les transporteurs, les mécaniciens PL d’ateliers intégrés. En fait, les clients Saci, dont ils sont partenaires.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle