S'abonner
Non classé

Unil Opal investit

Publié le 29 mai 2012
Par Marc David
< 1 min de lecture
Spécialiste des lubrifiants automobiles et industriels, Unil Opal a investi plusieurs millions d’euros afin de doubler la production de son site de Saumur, siège de l’entreprise et principale unité de production.
Spécialiste des lubrifiants automobiles et industriels, Unil Opal a investi plusieurs millions d’euros afin de doubler la production de son site de Saumur, siège de l’entreprise et principale unité de production.
Spécialiste des lubrifiants automobiles et industriels, Unil Opal a investi plusieurs millions d’euros afin de doubler la production de son site de Saumur, siège de l’entreprise et principale unité de production.

Unil Opal, l’indépendant du graissage (IG) bien connu, vient d’investir 6 millions d’euros dans le but de doubler la production de son site de Saumur, à la fois siège de l’entreprise et principale unité de production. Une production qui doit ainsi passer de 17 000 à 40 000 tonnes de lubrifiants automobiles et industriels dans les trois ans.

Pour atteindre cet objectif, la réalisation d’une nouvelle chaîne de fabrication a été nécessaire, avec en premier lieu le développement d’un mélangeur de nouvelle génération. Véritablement à la base de l’élaboration du lubrifiant (constitué d’huile de base et d’additifs), celui-ci a été conçu en partenariat avec le prestataire historique d’Unil Opal, à savoir Spie Batignolles Energie – Sopac. Il est doté d’un dosage par débitmètres massiques, concept qui autorise la production de 37 m3 de matière en 2 h 45 avec une précision de 0,5 % en masse. En comparaison, le système par dosage pondéral qui existait jusqu’alors reposait sur la production de 17 m3 de matière sur deux heures. De plus, à ce pas en avant substantiel vient s’ajouter une automatisation du process, du stock de matières premières jusqu’aux produits finis.

Le projet de modernisation du site de Saumur a également porté sur la construction de deux nouveaux entrepôts de stockage d’une surface totale de 7 000 m2. Fort de ces nouvelles bases, l’entreprise ambitionne un fort développement à l’export, notamment sur la zone Afrique et le bassin méditerranéen, ainsi que de nouveaux marchés dans l’industrie.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle