S'abonner
Non classé

Vitrage : lancement du réseau Actiglass

Publié le 23 janvier 2014
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
Alain Custey, truculent carrossier devenu spécialiste du vitrage automobile, lance un nouveau réseau dans le secteur, épaulé par Jean-Marie Mayer, ex-Norauto, Carglass, Mondial Pare-Brise…. Les deux associés proposent notamment un concept novateur, plus accessible aux investisseurs.
Alain Custey, truculent carrossier devenu spécialiste du vitrage automobile, lance un nouveau réseau dans le secteur, épaulé par Jean-Marie Mayer, ex-Norauto, Carglass, Mondial Pare-Brise…. Les deux associés proposent notamment un concept novateur, plus accessible aux investisseurs.
Alain Custey, truculent carrossier devenu spécialiste du vitrage automobile, lance un nouveau réseau dans le secteur, épaulé par Jean-Marie Mayer, ex-Norauto, Carglass, Mondial Pare-Brise…. Les deux associés proposent notamment un concept novateur, plus accessible aux investisseurs.

Accéder plus vite à la rentabilité, voilà le leitmotiv d'Actiglass, le nouveau réseau de spécialistes du vitrage lancé par Alain Custey et Jean-Marie Mayer. Pour y parvenir, les deux hommes ont analysé les centres de coûts de l'activité et déterminé que c'est bel et bien le foncier qui grève les bénéfices et la rentabilité au lancement d'une affaire. Qu'à cela ne tienne, Actiglass sera un réseau de spécialistes du vitrage à domicile, intervenant au moyen d'une camionnette. L'investissement de départ est ainsi beaucoup moins lourd, environ 25000 euros, et comprend le droit d'entrée, le véhicule, l'équipement…

L'objectif d'Alain Custey et Jean-Marie Mayer consiste à s'entourer de professionnels compétents et à leur offrir l'opportunité de progresser au sein de l'enseigne. A ce titre, le contrat qui leur est proposé est un contrat de concessionnaire et non une franchise, afin de permettre aux candidats de s'adjoindre les services d'agents, dès lors que leur activité devient plus soutenue. Car Actiglass assure l'exclusivité de l'exploitation de sa marque sur un secteur géographique d'environ 1 million d'habitants, au premier arrivé !

En termes de potentiel, Jean-Marie Mayer affirme qu'un opérateur seul avec une camionnette parvient à dégager sa rentabilité à partir de 2 pare-brises remplacés par jour. Ce qui laisse du temps pour l'administratif inhérent à l'activité et aller démarcher les apporteurs d'affaires locaux (assureurs, flottes...). Bien entendu, charge à Actiglass de gérer les accords nationaux avec les assureurs. Certains sont déjà en ordre de marche (Matmut, Covea AIS, Assu 2000…), mais chaque concessionnaire doit entretenir ces accords au plan local. Selon les ambitions d'Actiglass, le réseau devrait couvrir 80% de la population hexagonale d'ici 4 ans.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle