S'abonner
Lubrifiants

Kia avec Shell

Publié le 25 mars 2013
Par Marc David
< 1 min de lecture
Kia Motors France et Shell Lubrifiants France ont signé un partenariat jusqu’en 2016. Cet accord confirme le pétrolier en tant que fournisseur privilégié du constructeur coréen au niveau européen.
Kia Motors France et Shell Lubrifiants France ont signé un partenariat jusqu’en 2016. Cet accord confirme le pétrolier en tant que fournisseur privilégié du constructeur coréen au niveau européen.
Kia Motors France et Shell Lubrifiants France ont signé un partenariat jusqu’en 2016. Cet accord confirme le pétrolier en tant que fournisseur privilégié du constructeur coréen au niveau européen.

Après leur association sur les principaux marchés européens tels l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne, sans parler de l’usine slovaque de Zilina pour ce qui concerne plus particulièrement la fourniture de lubrifiants et fluides liés à la première monte (le site slovaque de Kia produisant les modèles à succès Venga, Cee’d et Sportage), Shell Lubrifiants et Kia Motors viennent de s’unir sur l’Hexagone jusqu’à fin 2016.

Une alliance de quatre ans donc, avec en toile de fond une philosophie commune : la satisfaction de la clientèle. Dans cette optique, Kia Motors France et Shell Lubrifiants France vont mettre en place un plan de développement conjoint visant à accroître les synergies entre les deux marques. Ainsi, au niveau des concessionnaires de la marque coréenne, la préconisation des produits Shell sera accompagnée d’un support technique et d’offres promotionnelles ciblées. Pour le client final, le bénéfice se traduira notamment par la garantie d’utiliser des produits réputés pour leur excellence, issus des laboratoires et usines du numéro un mondial (pour la 6e année consécutive !), avec une part de marché de l’ordre de 13% en volume (source Kline & Company 2011). "Nous nous réjouissons de ce partenariat car il s’inscrit dans une démarche commune de satisfaction des clients et de synergie de croissance, souligne YongSung Kim, président de Kia Motors France. Il s’agit là d’une nouvelle étape majeure qui conduira notre marque vers notre ambitieux, mais réalisable objectif de 3% de part de marché automobile à fin 2016."

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle