S'abonner
Lubrifiants

Motul 8100 X-max 0W-40

Publié le 16 décembre 2013
Par Marc David
< 1 min de lecture
Lubrifiant de hautes performances 100% synthétique, la nouvelle 8100 X-max 0W-40 de Motul a été élaborée afin de répondre pleinement aux dernières homologations constructeurs, en particulier celles de l’A40 de Porsche.
Lubrifiant de hautes performances 100% synthétique, la nouvelle 8100 X-max 0W-40 de Motul a été élaborée afin de répondre pleinement aux dernières homologations constructeurs, en particulier celles de l’A40 de Porsche.
Lubrifiant de hautes performances 100% synthétique, la nouvelle 8100 X-max 0W-40 de Motul a été élaborée afin de répondre pleinement aux dernières homologations constructeurs, en particulier celles de l’A40 de Porsche.

Motul a récemment lancé sa nouvelle 8100 X-max 0W-40, un lubrifiant hautes performances 100% synthétique de technologie Full SAPS (cendres sulfatées, phosphore et soufre). Spécialement étudié pour les voitures puissantes de dernière génération équipées de moteurs de forte cylindrée, à injection directe ou indirecte, avec ou sans turbo, ce lubrifiant répond pleinement aux dernières homologations constructeurs et notamment à l’homologation Porsche A40. Cette spécification est extrêmement exigeante pour le lubrifiant en termes de résistance du film d’huile. Elle s’applique à l’ensemble des motorisations Porsche, sauf Cayenne V6 et versions Diesel (ces motorisations spécifiques pouvant avoir recours à un lubrifiant homologué Porsche C30 tel que Motul S100 X-clean+ 5W-30).

Par ailleurs, pour leurs applications les plus sportives, d’autres constructeurs comme Nissan, Jaguar, Land Rover, etc., recommandent l’utilisation d’un lubrifiant de grade 0W-40 classé au minimum API SM. Ainsi, outre le fait d’être classée Acea A3/B4, la nouvelle 8100 X-max 0W-40 répond pour sa part au tout dernier niveau d’exigence internationale de la norme API, soit le niveau SN. Celui-ci exige du lubrifiant un niveau de performance détergent/dispersant de haute volée, une meilleure résistance à l’augmentation de la viscosité due aux dépôts et des propriétés lubrifiantes élevées telles la protection contre l’usure et la résistance aux hautes températures. Le tout pour un contrôle optimum de la consommation d’huile et une protection accrue du moteur durant les intervalles de vidange.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle