S'abonner
Lubrifiants

Motul et Hozoï : l’aventure continue !

Publié le 24 septembre 2012
Par Marc David
< 1 min de lecture
Leader sur le marché des lubrifiants Moto en Europe, la marque d’Aubervilliers est également reconnue pour son engagement dans des projets qui encouragent des rencontres insolites et novatrices.
Leader sur le marché des lubrifiants Moto en Europe, la marque d’Aubervilliers est également reconnue pour son engagement dans des projets qui encouragent des rencontres insolites et novatrices.
Leader sur le marché des lubrifiants Moto en Europe, la marque d’Aubervilliers est également reconnue pour son engagement dans des projets qui encouragent des rencontres insolites et novatrices.

Amoureux des ambiances urbaines et des sports mécaniques, Hozoï trouve en Motul une véritable source d’inspiration. En 2001, les premiers liens se créent entre l’IG (Indépendant du graissage) et l’artiste graffeur et sculpteur, qui habille le mur du parking du siège à Aubervilliers. L’an dernier, ainsi que nous l’avions rapporté dans nos colonnes, Motul a de nouveau fait appel à Hozoï pour redonner vie à son œuvre en transmettant certaines valeurs telles la Haute Technologie, l’Expertise, l’Authenticité, l’Engagement… des mots qui prennent tout leur sens et qui sont à partager aux quatre coins du monde.

C’est dans cet esprit pionnier que Motul est fier de parrainer le "Road Trip d’Hozoï". Officiellement lancé le 10 juillet dernier, ce tour du monde à deux-roues est planifié sur sept mois. Hozoï va parcourir cinq continents et traversera sept pays, dans lesquels il restera trente jours : Indonésie, Japon, Mongolie (étape actuelle), Allemagne, Pérou, USA, Sénégal. Pendant toute la durée de son voyage, l’artiste s’intéressera à la variété des cultures et des utilisations des moyens de transport motorisés à deux roues.

Outre la volonté de promouvoir des valeurs humaines universelles et de mettre en évidence les disparités culturelles du globe, ce road-trip est également l’occasion de renforcer la relation entre des populations locales et la communauté Powersports. De là, l’aventure est non seulement relayée à travers la communication classique (articles de presse, photos…), mais aussi à travers les sculptures d’Hozoï et les œuvres graphiques inspirées des différentes rencontres, consultables notamment sur le blog de l’artiste (http://hozoi-2-wheel-trip.tumblr.com/) ou encore sur le compte Twitter Motul (www.twitter.com/motul).

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle