S'abonner
Lubrifiants

Total inaugure

Publié le 16 décembre 2013
Par Marc David
2 min de lecture
Le pétrolier français vient d’inaugurer deux nouvelles usines de lubrifiants en Arabie saoudite et en Chine. Une démarche visant à renforcer sa position sur les secteurs automotive et industrie.
Le pétrolier français vient d’inaugurer deux nouvelles usines de lubrifiants en Arabie saoudite et en Chine. Une démarche visant à renforcer sa position sur les secteurs automotive et industrie.
Le pétrolier français vient d’inaugurer deux nouvelles usines de lubrifiants en Arabie saoudite et en Chine. Une démarche visant à renforcer sa position sur les secteurs automotive et industrie.

Selon Total, le marché des lubrifiants automotive (VL, VUL, PL, etc.) et industriels devrait connaître une croissance de 20% dans le monde d’ici 2022. Dans ce contexte bien plus prometteur que notre marché national (qui, lui, connaît une régression régulière…), le pétrolier français vient d’inaugurer deux nouvelles usines de lubrifiants, l’une sur les rives de la mer Rouge, en Arabie saoudite, et l’autre à Tianjin, dans le nord de la Chine. "Ces deux nouvelles usines vont permettre à Total de soutenir la forte croissance de ses ventes de lubrifiants dans les secteurs automotive et industrie, et d’améliorer son approvisionnement dans les zones de croissance que sont l’Afrique/Moyen-Orient et l’Asie en particulier", explique Philippe Charleux, directeur Lubrifiants de Total.

Effectivement, rien qu’en Chine, Total a enregistré cette année une croissance des ventes à deux chiffres. Directeur de la branche Lubrifiants en Asie-Pacifique, François Dehodencq explique ! "Nous disposions jusqu’à présent de deux usines, l’une à Guangzhou, au Sud, et l’autre à Zhenjiang, proche de Shangai, mais elles arrivaient à saturation. Il était donc urgent d’avoir un troisième blending pour servir le nord et l’ouest du pays, et pour satisfaire la demande croissante." Concrètement, le nouveau site de Tianjin aura une capacité de production de 170000 tonnes/an, sachant qu’une extension est prévue avec la construction d’une unité de fabrication de graisses. Sur le plan des enjeux, son rôle va notamment consister à accompagner les partenaires historiques du groupe qui se développent en Chine, à savoir Renault-Nissan et PSA. L’objectif est également de développer les ventes sur les segments des garages et aussi des clients industriels.

Pour ce qui est de l’Arabie saoudite, le blending se situe à KAEC (King Abdullah Economic City), une ville portuaire située à 120 km au nord de Jeddah. Mis en activité en juillet 2013, celui-ci occupe une surface de 65000 m2. Entièrement automatisé, équipé de lignes de remplissage ultra-modernes, il dispose d’une capacité de production annuelle de 25000 tonnes sur la base d’un cycle de production quotidien de huit heures. "Il s’agit d’une étape clé dans l’amélioration de nos performances, qui nous permet de renforcer notre position sur le marché saoudien", déclarait Momar Nguer, directeur de la zone Afrique Moyen-Orient de Total Marketing & Services lors de l’inauguration. Il faut préciser que le groupe Total opère dans le secteur depuis 2007, en partenariat avec le groupe Zahid qui intervient dans de nombreux secteurs (BTP, mines, énergies, gestion des déchets, etc.). Ainsi, Total et son partenaire ont créé une joint venture, Satlub, qui fabrique et distribue des lubrifiants et des produits de spécialités. 

Par ailleurs, en 2008, Total a signé un accord de joint venture avec Saudi Aramco et créé la société Satorp (Saudi Aramco Total Refining and Petrochemicals Company), qui a construit à Jubail une raffinerie, d’une capacité de 400000 barils par jour.

Numéro six du secteur, le groupe français a commercialisé 1,9 million de tonnes de lubrifiants terrestres en 2012 dans pas moins de 150 pays. Son objectif est de croître plus vite que ce secteur en développement pour passer d’une part de marché de moins de 4% à fin 2012 à au moins 5% d’ici 2022. Un objectif qui semble réaliste, compte tenu de l’échéance encore lointaine.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle