S'abonner
Lubrifiants

Yacco restructure sa gamme

Publié le 29 mai 2012
Par Marc David
2 min de lecture
Afin d’être toujours au plus près des besoins de ses clients professionnels, Yacco vient d’opérer un repositionnement de sa gamme avec notamment la gamme "Lube", constituée de produits "typés" constructeurs.
Afin d’être toujours au plus près des besoins de ses clients professionnels, Yacco vient d’opérer un repositionnement de sa gamme avec notamment la gamme
Afin d’être toujours au plus près des besoins de ses clients professionnels, Yacco vient d’opérer un repositionnement de sa gamme avec notamment la gamme "Lube", constituée de produits "typés" constructeurs.

"Le constat est sans appel. L’actualité des constructeurs automobiles détermine aujourd’hui le besoin d’avoir une très forte réactivité pour sortir des produits qui correspondent au besoin d’une nouvelle spécification, d’une nouvelle homologation lancée sur le marché." Eric Candelier, directeur commercial et marketing de Yacco, plante le décors. Pour lui, une gamme de lubrifiants doit être le reflet immédiat des dernières exigences des constructeurs, raison qui avait amené l’IG de Rueil-Malmaison à lancer sa gamme Lube il y a environ quatre ans. Spécialement dédiée aux constructeurs, celle-ci est dotée, dans le cas le plus extrême, d’un lubrifiant qui correspond à une seule spécification. Plus globalement, la gamme Lube, qui ne cesse de s’étoffer, compte aujourd’hui neuf produits, la famille s’appuyant sur des fondements assez simples : Lube "P" pour PSA, "R" pour Renault, "DE" pour Deutschland, soit les constructeurs allemands (BMW, Mercedes, Volkswagen notamment), "O" pour GM/Opel, "F" pour Ford, "J" pour Jaguar (avec deux niveaux de viscosité : 5W30 et 5W20 !), etc. "D’autres formulations sont en cours de développement et la famille devrait compter plus d’une dizaine de produits d’ici la fin de la l’année", précise Eric Candelier. Par ailleurs, l’ensemble de la gamme bénéficie d’un nouveau packaging, plus moderne et plus "dédié".

En parallèle, la gamme VX, bien connue des professionnels, poursuit sa carrière par le biais de deux sous-familles : VX traditionnelle (de VX 100 à VX 600) et VX premium (de VX 500 à VX 2000). La seconde privilégie la polyvalence et le confort d’utilisation en toute sécurité grâce à des formulations haut de gamme qui permettent de satisfaire aux exigences du plus grand nombre de constructeurs dans une viscosité donnée. Ainsi, le produit VX 1000 FAP 5W40 ACEA C3 – API SN/CF affiche sur l’étiquette apposée au recto pas moins de huit constructeurs par qui elle est homologuée ou spécifiée pour un grade 5W40. "Réduction des références dans le cadre de la gestion des stocks, réduction du risque d’erreur, tels sont les principaux bénéfices apportés par cette gamme VX premium aux professionnels", souligne Eric Candelier.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle