S'abonner
Equipementiers

Continental fait main-basse sur Massa Pneus

Publié le 26 juin 2014
Par Romain Baly
< 1 min de lecture
L’équipementier peaufine son réseau de distribution avec la reprise du réseau de distribution du groupe Massa.
L’équipementier peaufine son réseau de distribution avec la reprise du réseau de distribution du groupe Massa.
L’équipementier peaufine son réseau de distribution avec la reprise du réseau de distribution du groupe Massa.

C’est un gros coup que s’apprête à réaliser Continental. Selon l’Autorité de la concurrence, l’équipementier serait actuellement sur le point de finaliser le rachat des sociétés MPI SAS et Repneu, plus connues sous le nom des enseignes Massa Pneus, et qui représentent 30 % du CA et 85 % des collaborateurs du groupe éponyme. Une information confirmée par Magali Massa, directrice marketing, qui tient à préciser que ce rachat “ne concerne que les magasins et ne fera aucun licenciement”.

Faisant face à un contexte économique défavorable, cette dernière estime que “Continental est arrivé au bon moment. Pour nous, c’est une très belle opération qui va nous permettre de nous recentrer sur la distribution”. Au total, 138 points de vente vont donc quitter le réseau Profil Plus pour rejoindre d’ici peu le futur grand réseau de distribution que souhaite mettre sur pied Continental.

400 points de vente potentiels

Une structure qui prend de plus en plus d’épaisseur avec ce rachat. Après Ripa pneus et ses dix points de vente en 2010, le groupe allemand s’était attaqué à la société Alençon Pneus (45 garages) en 2011, avant de racheter le groupe Saci et ses 55 points de vente en octobre dernier. A cela s’ajoute également l’enseigne Eurotyre, dont le manufacturier d’Hanovre est propriétaire, et qui regroupe actuellement près de 150 ateliers.

Continental possède donc potentiellement près de 400 centres, soit quasiment autant que le réseau Profil Plus (438) pour qui cette vente constitue un gros coup dur. Avec la sortie à venir des futurs adhérents Continental, P+ devrait perdre dans les mois qui viennent près de la moitié de son réseau et subir, de son côté, un sérieux revers.

 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle