S'abonner
Equipementiers

Ferdinand Bilstein souffle ses 175 bougies

Publié le 3 mai 2019
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
En 2019, l’entreprise familiale Ferdinand Bilstein fête ses 175 ans. Codirigé depuis 2010 par Karsten Schüßler-Bilstein et Jan Siekermann, l’équipementier allemand propose aujourd’hui un catalogue de 60 000 références sous ses trois marques Febi, Swag et Blue Print.
Ferdinand Bilstein a débuté son activité en commercialisant des limes, des ciseaux, des perceuses et des couteaux de poche issus de son atelier de forgeage.
Ferdinand Bilstein a débuté son activité en commercialisant des limes, des ciseaux, des perceuses et des couteaux de poche issus de son atelier de forgeage.

 

Née en 1844 à Ennepetal dans la Ruhr, en Allemagne, Ferdinand Bilstein fête ses 175 ans. Fabricant de produits métallurgiques dès ses origines, l’entreprise allemande n’a cessé d’agrandir son périmètre d’activité au fil des années pour devenir aujourd’hui l’un des principaux équipementiers automobiles européens sur le marché de la rechange. Le groupe emploie aujourd’hui 2 100 salariés dans ses 21 filiales et a réalisé un chiffre d’affaires de 566 millions d’euros en 2017.

L’entité dédiée à la production de pièces détachées a notamment connu une progression notable, employant à ce jour 150 personnes. Ferdinand Bilstein s’enrichit chaque mois de près de 500 nouvelles références pour répondre aux besoins des professionnels de la réparation et de l’entretien automobile. Au total plus de 60 000 références VL, VUL et PL sont actuellement disponibles sous ses trois marques : Febi, Swag et Blue Print.

"Notre histoire fait partie de notre identité et nous en sommes fiers. 175 ans d’existence, de savoir-faire et d’expertise, nous aident à évoluer pour nous projeter continuellement dans l’avenir et ainsi conserver notre place de leader du marché indépendant de l’après-vente automobile", s’est félicité Jan Siekermann, directeur général de Ferdinand Bilstein.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle