S'abonner
Distribution

ID Rechange en croissance de 30 % en 2021

Publié le 29 mars 2022
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Lors de la dernière convention de son réseau de distributeurs, tenue à Barcelone du 18 au 20 mars, ID Rechange a dévoilé un bilan très positif de son exercice 2021, marqué par une progression de 30 % de son chiffre d’affaires.
Au cours de la convention, Jean-François Leroy, président d’ID Rechange (à gauche) et Claudie Cahart, directrice générale (à droite), ont rendu hommage à Fréderic Quatrefages, directeur des plateformes de Lyon & Carpentras, et Philippe Doyez, responsable des référencements, qui ont fait valoir leurs droits à la retraite. ©ID Rechange
Au cours de la convention, Jean-François Leroy, président d’ID Rechange (à gauche) et Claudie Cahart, directrice générale (à droite), ont rendu hommage à Fréderic Quatrefages, directeur des plateformes de Lyon & Carpentras, et Philippe Doyez, responsable des référencements, qui ont fait valoir leurs droits à la retraite. ©ID Rechange

La dynamique positive d’ID Rechange se confirme. L’an dernier, le groupement dirigé par Claudie Cahart a affiché une hausse d’environ 30 % de son activité. Des résultats flatteurs que n’a pas manqué de souligner la centrale lors de sa dernière convention, organisée à Barcelone du 18 au 20 mars. Cette tendance se confirme, en outre, sur les premiers mois de l’année 2022, laissant augurer un avenir favorable au réseau de distributeurs. Ce dernier s’est d’ailleurs consolidé l’an dernier avec l’arrivée de 11 grossistes dans ses rangs.

Pas question pour ID Rechange de rester sur ses acquis puisque le groupe a dévoilé, lors de son congrès, une nouvelle feuille de route visant à accompagner ses adhérents dans un marché en pleine mutation. "Nous avons le devoir d’anticiper les tendances, avec l’aide de Nexus Automotive International et de Nexus France, et de donner à nos adhérents les outils leur permettant de faire face aux évolutions économiques et techniques du métier de distributeur", insiste Claudie Cahart.

Cette stratégie va se matérialiser par le lancement de multiples services dans les prochains jours. A commencer par une évolution des outils catalogue Driv’Cat et EDI, avec notamment la prise de commande multiplateformes et la mise en ligne d’un nouveau hub. Le groupement va aussi renforcer son offre de formations, tant techniques que commerciales.

Côté commerce, ID Rechange en a aussi profité pour dévoiler ses derniers partenariats : SSP (solutions de paiement de paiement sécurisé), Leasia (financement de matériels de garages), Ellisphère (outil de scoring clients réparateurs et de prospect), etc.

ID Rechange met le cap sur la carrosserie

Ce n’est pas tout : ID Rechange veut aussi étoffer son catalogue de produits en s’orientant notamment vers le marché de la réparation-collision. Le groupe prévoit ainsi le lancement d’une nouvelle MDD pour les produits para-peinture et de consommables, baptisée Technipro. Autre nouveauté dans ce domaine : un service de commande de produits peinture en tous types de conditionnements (pots, bombes, stylos retouche) avec l’assurance d’être livré en J+1. Le groupement espère ainsi accompagner ses distributeurs souhaitant investir ce nouveau marché en s’affranchissant des contraintes liées au stockage ou au mélange.

Les distributeurs vont, en outre, disposer d’une offre de pièces pour véhicules classiques grâce à un partenariat noué avec Bakelit.

A lire aussi : Audrey Bidart prend la tête de Nexus Automotive France.

A noter qu’ID Rechange a présenté, lors de sa convention, ses nouvelles conditions commerciales 2022. Ces dernières ont été refondues afin de prendre en compte les réalisations de chaque adhérent avec les fournisseurs référencés. "Cette refonte des conditions commerciales va nous permettre de mieux récompenser les adhérents comme les fournisseurs jouant le jeu du groupement", précise Claudie Cahart.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle