S'abonner
Rechange

La réparation en forme !

Publié le 27 octobre 2016
Par Romain Baly
< 1 min de lecture
Les petites entreprises de la réparation automobile ont vu leur rentabilité bondir de 2,1% en 2015, révèle la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA). Elle avait reculé de 2,9% sur 2014.
Les petites entreprises de la réparation automobile ont vu leur rentabilité bondir de 2,1% en 2015, révèle la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA). Elle avait reculé de 2,9% sur 2014.
Les petites entreprises de la réparation automobile ont vu leur rentabilité bondir de 2,1% en 2015, révèle la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA). Elle avait reculé de 2,9% sur 2014.

Une fois n'est pas coutume, les petites entreprises de la réparation automobile ont fait partie des rares entités qui ont enregistré une hausse de leur rentabilité sur 2015. En tout cas, c'est ce qui ressort de la dernière étude de la FCGA (ces statistiques sont établies sur la base des comptes annuels de près de 200 000 TPE adhérentes des Centres de gestion agréés membres du réseau FCGA/Anprecega).

Si leur chiffre d'affaires a baissé l'an dernier en moyenne de 0,9% (idem en 2014), leur rentabilité a en revanche bondi de 2,1% (-2,9% en 2014). Seul le secteur du transport a fait mieux, avec une augmentation de rentabilité de 2,2%."Principale explication à cette amélioration : des charges mieux maîtrisées et une gestion plus rigoureuse de la trésorerie dans les TPE", explique la FCGA.

A noter que la tendance du secteur de la réparation automobile étudiée par la FCGA a été confirmée par l'Insee. D'après les données de l'institut public, les recettes de l'ensemble du commerce et de la réparation automobiles se sont élevées à 110 milliards d'euros en 2015, soit une hausse de 3,7% par rapport à 2014.

Armindo DIAS

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle