S'abonner
E-commerce

Le pneumatique dans la mire d’Oscaro

Publié le 29 octobre 2018
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Leader de la vente de pièces en ligne, Oscaro diversifie ses activités et s’attaque désormais au pneumatique. A partir de novembre 2018, le pure player lancera une offre axée sur les marques premium avec 10 000 références.
Oscaro ne souhaite pas proposer de réseau de centres de montage pour l'installation de ses pneumatiques.

 

Allopneus va avoir un nouveau concurrent, et il est de taille. Courant novembre, Oscaro lancera la vente de pneumatiques sur son site avec un catalogue de 15 marques "premium et access premium", soit environ 10 000 références. Un véritable tournant dans la stratégie du pure player qui s’était toujours refusé, jusqu’ici, d’étendre son offre au-delà de la pièce mécanique.

Pour rattraper son retard, l’opérateur met donc les bouchées doubles promet une politique tarifaire très attractive ainsi qu’une livraison à domicile en quarante-huit heures. Autre avantage pour les automobilistes : les frais de transport seront offerts dès le premier pneumatique. "C’est un véritable plus puisque nos principaux concurrents offrent la livraison à partir du deuxième pneu", ajoute Jérémie Chaussade, chef de projet d’Oscaro. Pour simplifier l’identification des enveloppes, le site jouera également la carte de l’innovation avec une fonction de recherche par plaque d’immatriculation. En revanche, pour la pose de leurs enveloppes, les automobilistes seront livrés à eux-mêmes, Oscaro ne souhaitant toujours pas fédérer un réseau de centres de montage.

Côté fournisseurs, le site e-commerce est resté discret, indiquant uniquement être en contact avec "l’ensemble des acteurs du marché". Le récent rapprochement opéré par le pure player avec Autodis, en septembre dernier, pourrait notamment lui ouvrir certaines portes, en particulier celles des grossistes SLPA, Chrono Pneus ou encore Dipropneu dont le groupe Autodistribution est très proche.

Oscaro dans la roue d’Allopneus

L’arrivée d’Oscaro dans un marché très concurrentiel s’inscrit dans la nouvelle stratégie de l’opérateur, qui entend désormais répondre à l’ensemble des besoins après-vente des automobilistes. "Nous avons vocation à offrir une solution complète pour l’ensemble de l’entretien du véhicule. Nos clients pourront trouver, sur un seul et même site, toute l’offre dont ils ont besoin", explique Paula-Maria Santucci, attachée de presse d'Oscaro.

Dans cette perspective, le lancement d’une offre pneumatiques semblait inéluctable pour le site fondé par Pierre-Noël Luiggi. Pour mémoire, le pneu représente la première raison d’entrée en atelier avec 24 % des interventions. Ce marché pèse 2,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires pour le TC4, soit environ 35 à 40 millions de gommes vendues chaque année. Quant au volume d’enveloppes écoulées sur Internet, il est compris entre 7 et 8 millions d’unités pour un chiffre d’affaires annuel estimé à 600 millions d’euros. Leader de ce marché, Allopneus annonce avoir commercialisé 3,5 millions de pneus, toutes catégories confondues, en 2017.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle