S'abonner
Equipementiers

L’ETRMA dévoile un bilan en retrait pour 2019

Publié le 22 janvier 2020
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
Selon le dernier bilan de l'ETRMA, les ventes de pneus ont affiché une baisse notable de leurs volumes sur leurs différents segments de marché, à l’exception du deux-roues.
Les ventes de pneumatiques PL n'ont pas enregistré de progression malgré l'application de mesures antidumping sur les produits importés de Chine.
Les ventes de pneumatiques PL n'ont pas enregistré de progression malgré l'application de mesures antidumping sur les produits importés de Chine.

L’exercice 2019 ne restera pas dans les annales pour les fabricants de pneumatiques du Vieux Continent. Selon le bilan annuel de l'Association des manufacturiers européens (ETRMA), le marché a connu une baisse sensible de ses volumes l’an dernier sur l’ensemble de ses segments, à l’exception du deux-roues.

Pour le TC4, le marché du remplacement a ainsi enregistré un repli de 3 % avec 219 millions de montes. Les ventes en OE ont suivi une trajectoire similaire avec des volumes en chute de 5 % à 86 millions d’unités environ.

Le pneumatique PL a connu une année plus contrastée avec des ventes en seconde monte qui terminent l’exercice à l’étale avec 12,5 millions d’unités. En OE, le bilan est en revanche plus préoccupant avec une diminution des ventes de 10 % (5,7 millions de pneumatiques).

Secrétaire générale de l'ETRMA, Fazilet Cinaralp remarque que la stabilisation des ventes aftermarket des pneus PL prouve que les importations depuis la Chine ont été partiellement remplacées par des importations issues d’autres pays, en particulier de l’Asie du Sud-Est et de la Corée. En effet, les importations depuis les pays de l’ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est) ont augmenté de 215 % en 2018 et de 170 % en 2019 tandis que celles issues de Corée du Sud ont grimpé de 117% en 2018 et + 7% en 2019.

Le deux-roues dans le vert

La situation n’est guère plus reluisante du côté des ventes de pneus agricoles qui ont enregistré, pour la sixième année consécutive, un résultat négatif (-6 %).

Finalement, seul le segment du deux-roues tire son épingle du jeu avec des volumes en progression de 2 % (9,2 millions de montes).

 

 

 

 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle