S'abonner
Distribution

Parts Alliance repris par un groupe canadien

Publié le 2 juin 2017
Par Romain Baly
2 min de lecture
Deuxième plus gros distributeur de pièces détachées au Royaume-Uni, Parts Alliance vient d'être racheté par le groupe canadien Uni-Select qui signe ainsi une entrée fracassante sur le marché européen.
Le Canadien Parts Alliance, nouveau-venu dans le paysage de la distribution européenne.
Le Canadien Parts Alliance, nouveau-venu dans le paysage de la distribution européenne.

Si la concentration du marché de l'après-vente n'est plus une nouveauté, ce phénomène continue d'engendrer des mouvements aussi inattendus que spectaculaires. Six ans après l'arrivée en Europe de l'Américain LKQ (maison mère de Van Heck Interpieces et de Rhiag-Inter Auto Parts Italia, notamment), la dernière opération en date est à mettre au crédit des Canadiens d'Uni-Select. Jusqu'ici absents du Vieux Continent, ces derniers y font une entrée fracassante en reprenant The Parts Alliance, deuxième plus grand distributeur de pièces détachées du Royaume-Uni.

Basée à Solihull, la société britannique (2900 collaborateurs) revendique une part de marché locale de 7% et sert plus de 23000 clients par le biais de 161 magasins et d'un réseau comprenant 38 établissements affiliés, implantés en Angleterre, en Ecosse, au Pays de Galles et en Irlande. De quoi lui permettre de couvrir près de 85% du Royaume et de peser près de 265 millions de livres (CA 2016 équivalent à environ 303 millions d'euros).

Un milliard d'euros de CA

Le montant de la transaction, qui devrait être finalisée au cours du troisième trimestre, est quant à lui évalué à 205 millions de livres, soit 235 millions d'euros. "Nous sommes persuadés qu'en se joignant à Uni-Sélect, nous pourrons étendre considérablement nos activités dans l'intérêt de nos clients, des membres de notre équipe, de nos associés et de nos fournisseurs", indique Peter Sephton, président et chef de la direction de Parts Alliance qui conservera ses fonctions au sein du nouvel organigramme.

Jusqu'ici peu connu du marché européen, le groupe canadien compte parmi les leaders du continent nord-américain dans le secteur des pièces détachées, des équipements et des produits de rechange où il rassemble 14 centres de distribution, 276 magasins et 1100 grossistes indépendants. L'an passé, celui-ci a servi 22000 clients et a généré un chiffre d'affaires de 1 milliard d'euros.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle