S'abonner
Rechange

Sport System, Technifap et Dynatech affinent leur stratégie

Publié le 5 octobre 2022
Par Florent Le Marquis
2 min de lecture
Les trois sociétés changent de direction et en profitent pour prendre un tournant stratégique. Sport System, Technifap et Dynatech veulent élargir leur périmètre d'activité, en mettant l'accent sur la protection de l'environnement.
De gauche à droite : Aurélien Cavaillès, Carl Cartillier et Aurélie Macaud, désormais gérants des trois entreprises.
De gauche à droite : Aurélien Cavaillès, Carl Cartillier et Aurélie Macaud, désormais gérants des trois entreprises.

Auparavant intégrées comme marques du spécialiste de l'optimisation moteur Sport System, Technifap et Dynatech sont devenues en 2019 des sociétés à part entière. Ce qui n'a pas empêché les trois entités de continuer à collaborer étroitement.

En ce début d'automne 2022, leur stratégie de développement prend un tournant avec la mise en place d'une nouvelle direction. Carl Cartillier, co-gérant depuis 2018, s’est en effet associé à deux anciens salariés de Sport System, Aurélien Cavaillès et Aurélie Macaud, pour reprendre la gérance des trois entreprises tarnaises.

Des centres de nettoyage écoresponsables pour Technifap

Parmi les nouveaux axes stratégiques, Technifap veut proposer une alternative écologique au remplacement de pièces défectueuses. L'entreprise, qui s'appuie sur un réseau de sites de rénovation de filtres à particules (FAP), prévoit la création de plusieurs centres de nettoyages écoresponsables dans toute la France. En parallèle, Technifap veut s'investir dans la protection de l'environnement. La société s'est déjà en illustrée en 2021 avec lors d'une opération de reforestation en Occitanie menée avec Reforest Action. Pour chaque FAP nettoyé, elle s'est engagée à planter un arbre dans la région. Au total, 863 arbres ont été replantés.

A lire aussi : Technifap dévoile sa nouvelle machine de nettoyage de FAP

Par ailleurs, la dernière machine de nettoyage de FAP commercialisée par la marque, la FCM 5000, est en lice pour être récompensée lors du prochain Equip Auto, du 18 au 22 octobre 2022, pour les Grands Prix de l’Innovation.

Sport System en quête d'alternatives au moteur thermique

Plus vieille entité des trois (créée en 1999) entreprises, Sport System est spécialisée dans la reprogrammation moteur. L'opérateur est présent dans toute la France grâce à un réseau de partenaires, et table sur un chiffre d'affaires de plus de 4,5 millions d’euros en 2022. L'entreprise, qui réalise plus de 4 000 optimisations moteur chaque année, va se pencher dès 2023 sur un nouvel axe de développement : les solutions alternatives aux moteurs thermiques.

De son côté, Dynatech, spécialiste de la formation professionnelle, entend poursuivre en 2023 le développement de sessions en e-learning pour simplifier l'apprentissage. Depuis 2019, l'organisme certifié Qualiopi propose des formations professionnelles sur divers sujets : reprogrammation moteur, conversion éthanol, maîtrise de logiciel et banc de puissance. Et assure un accompagnement pour l’organisation des entreprises dans différents secteurs.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle