S'abonner
Constructeurs

Toute l'actualité des enseignes

Publié le 14 février 2014
Par Clotilde Chenevoy
5 min de lecture
Toute l'actualité des enseignes
Toute l'actualité des enseignes
Toute l'actualité des enseignes

Actiglass passe la seconde

Accéder plus vite à la rentabilité, voilà le leitmotiv d’Actiglass, le nouveau réseau de spécialistes du vitrage lancé par Alain Custey et Jean Marie Mayer. Pour y parvenir, les deux hommes ont analysé les centres de coûts de l’activité, et déterminé que c’est bien le foncier qui grève les bénéfices et la rentabilité au lancement d’une affaire. Qu’à cela ne tienne, Actiglass sera un réseau de spécialistes du vitrage, à domicile, intervenant au moyen d’une camionnette. L’investissement de départ est ainsi beaucoup moins lourd (environ 25 000 euros), et comprend le droit d’entrée, le véhicule, l’équipement… Le contrat qui leur est proposé est un contrat de concessionnaire et non une franchise, afin de permettre aux candidats de s’adjoindre les services d’agents locaux dès lors que l’activité sera plus soutenue. Car Actiglass assure l’exclusivité de l’exploitation de sa marque sur un secteur géographique d’environ 1 million d’habitants, au premier arrivé ! En termes de potentiel, un opérateur seul avec une camionnette devrait dégager sa rentabilité à partir de 2 pare-brise remplacés par jour. Ce qui laisse du temps pour l’administratif inhérent à l’activité et aller démarcher les apporteurs d’affaires locaux. Charge à Actiglass de gérer les accords nationaux avec les assureurs. Certains sont déjà en ordre de marche (Matmut, Covea AIS, Assu 2000…), mais chaque concessionnaire doit entretenir les accords nationaux au plan local… Selon les ambitions d’Actiglass, le réseau devrait couvrir 80 % de la population hexagonale d’ici 4 ans.

Feu Vert entretient les électriques

Feu Vert vient de signer un partenariat avec Courb, constructeur de la petite C-Zen électrique, pour l’entretien de ces véhicules. Dans le cadre de ce partenariat, les possesseurs de C-Zen disposeront d’un réseau national organisé pour faire entretenir leur véhicule. Pour Feu Vert, il s’agit également de mettre un pied dans l’entretien des voitures électriques, de former ses équipes et de se faire la main, avant le développement en masse de ces technologies… En 2013, 15 000 véhicules électriques ont été immatriculés en France, soit une progression des ventes de plus de 40 %.

Mon Garage : Première convention sur Isola 2000

Plus de 180 adhérents Partner’s, Mon Garage et Mon Carrossier se sont rassemblés à Isola 2000, pour leur première convention. Pour l’aspect festif, les adhérents ont pu découvrir une étape du Trophée Andros, et même plus, puisque le réseau était partenaire de cette étape. Ce temps fort a été l’occasion de rappeler l’importance de la formation. Le réseau a d’ailleurs présenté le module “Ma Formation Pro”, monté avec eXponentia. Deux autres prestations arrivent sur 2014 : la garantie nationale et Ma Révision Pro, une révision avec garantie constructeur préservée. Enfin, les adhérents ont fait part de leur souhait de communication. Mais Partner’s étant un réseau de services, où chaque adhérent souscrit aux offres qu’il souhaite, une réflexion en interne est en cours, concernant la mise en place d’une cotisation pour dégager un budget communication. Par ailleurs, le volet web arrivera plus tard dans l’année, Partner’s laissant le soin à Top Garage d’ouvrir le bal pour la vente en ligne de forfaits.
Pour 2014, le prochain temps fort du réseau sera la tenue de son salon, les 25, 26 et 27 juin prochains. Et après New York ou Hollywood, le prochain thème sera “explosif” promet Yves Dupont.

Motrio : création d’un bureau des réparateurs

Le réseau Motrio compte désormais 958 adhérents, un chiffre en baisse par rapport à l’année dernière. Au-delà des mouvements classiques dans la vie d’un réseau, Eric Marion, manager marché entretien usure & mécanique à la direction après-vente France de Renault précise : “nous ne cherchons pas la quantité mais la qualité et nous avons décidé d’être plus vigilants quant aux conditions d’accès et au respect de celles-ci.” Le chiffre d’affaires 2013 a été malgré tout stable, s’établissant à 30 millions d’euros. Pour rappel, il n’y a pas de droit d’adhésion ou de redevance à régler pour intégrer le réseau, mais un engagement sur les pièces (15 000 euros sur les pièces d’usure Renault et Motrio), et l’obligation d’utiliser les outils de la maison, comme la facturation Motrio. Pour un meilleur suivi et accompagnement de ses garages, le constructeur a recruté de nouveaux “animateurs”, pour atteindre 40 personnes (contre zéro en 2012 et 21 en 2013). Ils auront notamment comme mission de veiller à la prise en main et l’usage du plan marketing relationnel, développé par le siège. Créé en 2013, ce projet consiste à attirer les clients dans les ateliers Motrio en envoyant des courriers aux clients des garages. Deux opérations, distribution et révision, ont été menées en 2013, et seront reconduites en 2014 face aux succès rencontrés. Seuls les frais d’envoi reviennent aux garages, qui choisissent le nombre de lettres qu’ils souhaitent expédier. Et pour être davantage à l’écoute du terrain, un bureau des réparateurs Motrio a été créé pour 2014. Ainsi, 7 garages, représentant chacun une direction régionale, monteront 4 à 5 fois sur Paris afin de plancher sur les offres commerciales ou encore les projets à venir. L’un des thèmes abordés sera notamment la vente en ligne de forfaits. Renault assure ne pas avoir de problèmes techniques, mais ne compte pas sortir une offre sans avoir l’adhésion de son réseau Motrio.

Proximeca : des journées découvertes

L’Agra organise depuis qu’il dispose de sa plate-forme de Mézieu des journées découvertes pour les prospects et adhérents de son réseau de garages Proximeca. Le réseau fédère 80 MRA aujourd’hui. Le matin est consacré à la visite du site logistique. Les garagistes se montrent, d’une part, rassurés par un tel outil, et découvrent par là même des marques que leur distributeur peut leur proposer. Après un déjeuner convivial, retour en réunion pour découvrir les outils principaux proposés par le réseau. La première session de 2014 s’est déroulée le 23 janvier dernier, réunissant des garages nantais animés par le distributeur Radiateur Auto Rozéen, ainsi que des garages régionaux. André Brutinel, Michel Mazières, Frédéric Menestrot, Jacques Allio, et Yohann Allaman, toute l’équipe de direction accordent du temps à ses nouveaux, voire futurs, arrivants. “Proximeca est un réseau d’artisans de l’automobile, détaille Yohann Allaman le responsable marketing. Nous ne voulons pas de concept aseptisé. Chaque garage conserve sa propre identité, nous nous contentons de lui apporter des services pour qu’il travaille mieux. Nous réfléchissons toujours aux coûts des services et à leur intérêt. Et nous comptons beaucoup sur le retour des garages pour avancer.”

Top Garage : ventes de forfaits en ligne sur Drivista.com

“Nous ne vendrons pas de pièces détachées en ligne”. Eric Girot, directeur général de Groupauto, tient à rappeler que le groupement ne cherche pas à se positionner face aux pure players de la pièce. “Nous ne voulons pas court-circuiter nos distributeurs et nos garagistes, certifie-t-il. Avec Drivista.com, nous mettons un coup de projecteur sur les réparateurs.” Ainsi, sur ce nouveau site les clients achèteront des forfaits pièces et main-d’œuvre, avec une mention pièces d’origine ou équivalente à l’origine. Groupauto fixe un prix unique sur toute la France, avec une répartition des marges claire entre les différents chaînons. “Chacun fait un effort pour que nos offres soient bien positionnées, précise Eric Girot. Nous ne cherchons pas pour autant le premier prix. Nous avons la chance de pouvoir nous appuyer sur notre expérience Etape Auto pour la constitution de nos forfaits. Et grand avantage du web, nous pouvons ajuster en temps réel nos tarifs, par exemple si le prix d’une pièce augmente. Une cellule se chargera de réaliser une veille tarifaire.”

Les forfaits porteront avant tout sur les opérations de maintenance courantes car les automobilistes sollicitent déjà les garagistes pour les opérations techniques. Groupauto cherche donc à toucher la clientèle de la nouvelle distribution. Les Top Garage qui souhaitent être référencés sur le site Drivista.com devront s’affranchir d’une cotisation. Le groupement ne souhaite pas donner encore de prix définitif, précisant simplement qu’il s’agit d’un coût fixe ainsi qu’un pourcentage sur la transaction en pied de facture.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle