S'abonner
Distribution

TVI toujours sur de bons rails

Publié le 4 juin 2019
Par Mohamed Aredjal
2 min de lecture
Pour entretenir sa croissance, TVI a poursuivi la modernisation de son outil logistique et l’élargissement de son stock. En parallèle, le réseau dédié à l’entretien et à la réparation de PL a fait de la formation un levier prioritaire pour accompagner son développement.
En 2019, TVI vise un chiffre d’affaires de 240 millions d’euros, dont 17,6 millions pour sa plateforme Cedilog.
En 2019, TVI vise un chiffre d’affaires de 240 millions d’euros, dont 17,6 millions pour sa plateforme Cedilog.

 

Le 22 mai dernier, plusieurs groupes mal intentionnés se sont introduits dans la plateforme logistique Cedilog du groupe TVI, à Angoulême, pour y dérober de nombreux accessoires et pièces de rechange. Les voleurs ont pu quitter les lieux sans que les équipes de TVI puissent les arrêter. Et pour cause : elles étaient complices de ce délit ! C’est en effet avec leur accord que plusieurs adhérents du réseau de distributeurs et de réparateurs PL ont pu pénétrer le dépôt et repartir avec leur précieux butin. Le casse a été entièrement organisé par le groupement qui, à l’occasion de son salon 24 h business, a eu l’idée plutôt originale d’autoriser ses adhérents à piller ses rayons.

TVI renforce ses positions

Baptisé "hold up", l’événement avait surtout pour objectif de renforcer la cohésion d’un réseau qui a connu un exercice 2018 plutôt positif. Son chiffre d’affaires s’est en effet porté à 222 millions d’euros tandis que celui de la plateforme a grimpé à 15,8 millions. Des chiffres encourageants que le groupement doit à plusieurs facteurs, dont la mise en route d’un nouveau WMS (système de gestion d'entrepôt, ndlr) à Cedilog en juin dernier. L’outil a permis d’automatiser les flux logistiques gérés jusqu’ici manuellement et de rationaliser l’espace de stockage. Résultat : la productivité a été dopé de 20 % tandis que les erreurs de livraison ont diminué de 60 % ! Cette réorganisation de l’outil logistique de TVI lui a également permis d’étendre son stock qui compte aujourd’hui plus de 18 000 références pour une valeur d’environ 4,5 millions d’euros. Et ce n’est pas fini puisque des travaux ont été engagés pour élargir la zone de stockage de 1 000 m² avant la fin de l’été.

Pour son réseau, TVI veut voir aussi plus grand et espère aussi développer son maillage, après un exercice au cours duquel la priorité a été de préserver les implantations actuelles (57 centres et 92 garages). "Il nous faut un point de service dans chaque zone de chalandise de 25 à 30 km et un distributeur dans un rayon de 60 km", rappelle Benoît Migeon, directeur général de TVI. C’est pour cette raison que l’équipe TVI s’est étoffée, depuis juin, d’un nouvel animateur réseau, chargé de couvrir la région Est / Nord.

La formation en ligne de mire

Outre la pérennité de son maillage, il y a un autre enjeu auquel s’attaquera TVI cette année : la formation. Alors que les centres et agents du réseau sont tous à la recherche de nouvelles compétences, la centrale entend les aider à recruter plus facilement en local. "Il y a une vraie pénurie de main d’œuvre, tous métiers confondus", constate le directeur général. Pour informer les jeunes publics sur les opportunités que leur offre la filière poids lourd, TVI a engagé cette année plusieurs journées portes ouvertes destinés aux lycéens dans ses centres, en partenariat avec la fédération des distributeurs automobiles (Feda). D’ici à 2020, le réseau espère ainsi rencontrer 20 000 jeunes et recruter environ 100 nouveaux collaborateurs.

En parallèle, TVI a renforcé son arsenal dédié à la formation avec la création de nouveaux modules métier spécifiques à la vente sédentaire et terrain. Grâce à ce programme plus complet, la centrale espère faciliter l’intégration dans son réseau de collaborateurs aux profils parfois divers. Entre 2020 et 2023, TVI veut ainsi former 140 collaborateurs.

Le film du "hold up" : 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle