S'abonner
Distribution

Van Heck en conquête

Publié le 22 mai 2014
Par Simon Deleplancque
< 1 min de lecture
Le groupe belge va lancer pas moins de cinq nouvelles MDD dans l’Hexagone, d'ici mi-juin. Qualité, garantie deux ans, références… tout semble réuni pour faire de ces gammes un succès en France.
Le groupe belge va lancer pas moins de cinq nouvelles MDD dans l’Hexagone, d'ici mi-juin. Qualité, garantie deux ans, références… tout semble réuni pour faire de ces gammes un succès en France.
Le groupe belge va lancer pas moins de cinq nouvelles MDD dans l’Hexagone, d'ici mi-juin. Qualité, garantie deux ans, références… tout semble réuni pour faire de ces gammes un succès en France.

Voilà qui devrait attirer l'œil de nombreuses enseignes françaises de la distribution et de la réparation automobile. Le  distributeur belge Van Heck Interpieces, présent en France depuis 2006, ne cesse d’accroitre son appétit sur le marché. Le groupe va lancer pas moins de cinq nouvelles MDD ! Un bon moyen de poursuivre sa conquête du marché, en se faisant mieux connaître du client final.

Eicher Brakes (disques et plaquettes de freins), Orbis (roulements de roues), Transmech (embrayages), Q-Drive (transmissions) ou encore Anschler (amortisseurs) : autant de noms aujourd'hui obscurs, mais qui ne devraient pas rester inconnus très longtemps. De nouvelles gammes à prix réduits,principalement dédiées aux véhicules de plus de quatre ans, et renfermant, en tout, plus de 800 références. L'initiative devrait constituer un nouvel axe fort de développement pour Van Heck, à la hauteur de ses ambitions sur le sol français.

Pour rappel, le groupe belge est la propriété du géant américain de la rechange LKQ  (3,5 Md€ de CA en 2013) depuis 2013. L’ambition affichée de LKQ, et de son DG Robert Wagman, est de se développer sur  le marché européen, qui pèse actuellement déjà plus d’un tiers de son CA annuel.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle