S'abonner
Equipementiers

Veneporte veut "gagner en notoriété" avec Faurecia

Publié le 19 octobre 2017
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
Fort de son récent partenariat avec Faurecia, le fabricant portugais Veneporte entend capitaliser sur ce rapprochement pour doper ses activités en France.
Louis Vaz, directeur commercial France de Veneporte, aux côtés de son CEO Abilio Cardoso.
Louis Vaz, directeur commercial France de Veneporte, aux côtés de son CEO Abilio Cardoso.

"2018 va être une année importante pour Veneporte". Pour Louis Vaz, directeur commercial France de l’équipementier portugais, pas de doute : il y aura un avant et un après Easy2Fit. Associé à Faurecia dans la production et la commercialisation de sa nouvelle gamme d’échappements en kit, le groupe lusitanien entend profiter de ce partenariat pour asseoir ses positions dans l’Hexagone où il est présent depuis 2009. "Nous enregistrons une croissance d’une dizaine de points depuis plusieurs années et nous comptons accélérer ce développement en valorisant l’exhaustivité de notre catalogue : échappements, catalyseurs, FAP, silencieux, etc." annonce Louis Vaz.

Une gamme qui pourrait encore s’enrichir dans les prochains mois puisque le fabricant ibérique espère rapidement développer de nouvelles lignes de produits communes avec Faurecia. "Nous démarrons notre collaboration avec Easy2Fit mais d’autres technologies pourraient nous intéresser chez Faurecia" confirme le directeur commercial.

Un futur outil logistique en France

Déjà partenaire de plusieurs groupements (Alliance Automotive, LKQ, GPI, etc.) et des réseaux de garages multimarques (Norauto, Motrio, Euro Repar Car service, etc.), Veneporte s’est fixé pour première ambition d’étoffer ses accords commerciaux pour élargir sa diffusion sur le territoire.

Pour accompagner sa croissance en France, où le marché IAM est estimé à une centaine de millions d’euros par an, le groupe portugais ambitionne d’y implanter dès l’année prochaine son premier centre logistique. "Aujourd’hui nous livrons les plateformes régionales de nos partenaires directement depuis le Portugal. Une plateforme localisée en France nous permettrait de réduire nos frais de transports et de raccourcir nos délais de livraison" conclut Louis Vaz.  

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle