S'abonner
Réseaux

IdGarages en pleine croissance

Publié le 16 décembre 2019
Par Elodie Fereyre
< 1 min de lecture
Le comparateur de garages a doublé son chiffre d’affaires entre 2018 et 2019. Et il ne compte pas s’arrêter là : il proposera une nouvelle interface de son site courant 2020 avec de nombreuses fonctionnalités pour les réparateurs et envisage de se déployer en Europe de l’Ouest.
Jonathan Bloch, directeur général d'IdGarages

Avec un chiffre d’affaires qui atteint 3 millions d’euros HT en 2019, IdGarages, créé en 2013, connaît une ascension rapide. "Nous pouvons nous targuer d’être le vrai leader avec 4000 réparateurs inscrits à fin 2019 en France et environ 300 membres en Belgique", se réjouit Jonathan Bloch, son directeur général.

La start-up, qui a compté 600 000 visiteurs uniques par mois en 2019, a répondu aux objectifs qu’elle s’était fixés. Elle a ainsi généré 60 000 rendez-vous et apporté un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros aux réparateurs. Pour rappel, le comparateur en ligne donne la possibilité aux automobilistes de comparer les prix des garages près de chez eux en fonction du modèle de leur véhicule ainsi que de la prestation souhaitée. En quelques clics, ils peuvent ainsi choisir le réparateur qui leur convient et prendre directement rendez-vous via la plateforme.

Une ambition européenne

Un succès pour le pure player qui poursuit son développement avec de fortes ambitions. "Nous avons d’importants projets en cours pour l’année 2020. Nous prévoyons notamment une refonte de tout l’environnement réparateur sur notre plateforme avec de nouvelles fonctionnalités. Sans trop en dire, je peux d’ores et déjà vous annoncer que les réparateurs auront désormais la possibilité de gérer et de suivre leurs avis. Cette nouvelle interface verra le jour en 2020", nous a confié Jonathan Bloch.

Enfin, IdGarages va poursuivre son développement à l’international et ce dans les principaux pays frontaliers de l’Hexagone. Après la Belgique, il envisage d’ici 2022 de s’implanter aux Pays-Bas, en Italie, au Luxembourg ou encore en Espagne.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle