S'abonner
Réseaux

Les associations mobilisées aux Repair Days 2019 de Carglass

Publié le 17 mai 2019
Par Nabila Rameaux
< 1 min de lecture
L’opération qui se déroule du 22 au 28 juin prochain veut sensibiliser les Français aux vertus de la réparation et de la lutte contre le gaspillage. Une dizaine d’associations animeront des ateliers de réparation d’objets sur le stand itinérant de Carglass.
Lancée il y a 4 ans, l’opération du spécialiste du vitrage sera l’occasion de rencontrer les acteurs associatifs locaux engagés dans la lutte contre le gaspillage.
Lancée il y a 4 ans, l’opération du spécialiste du vitrage sera l’occasion de rencontrer les acteurs associatifs locaux engagés dans la lutte contre le gaspillage.

Tournée générale ! Du 22 au 28 juin prochain, le stand Repair Days de Carglass entame sa campagne itinérante dans l’Hexagone afin de sensibiliser les Français à la question du gaspillage. Ceux-ci seront ainsi invités, durant toute la durée de l’opération, à venir faire réparer gratuitement leurs objets défectueux dans les différentes villes de France :  le 22 juin à Lille (Place des fusillés et des déportés à La Madeleine), le 26 juin à Nantes (Place de l’Ecluse) et le 28 juin à Bordeaux (Place Fernand Lafargue).

Démarche économique et respectueuse de l’environnement

Lancée il y a 4 ans, l’opération du spécialiste du vitrage sera l’occasion de rencontrer les professionnels de la réparation et les nombreux acteurs associatifs locaux engagés dans la lutte contre le gaspillage (Rejoué, Pik Pik Environnement, Tipimi, Recup’R, l’association Ping, la Petite Madeleine, réseau des Ressourceries, l’association Lille Sud Insertion, ATAO, le garage solidaire de l’Artois, Envie…). Ces derniers y présenteront leurs activités en animant des ateliers de réparation de vélos, de jouets, de petits électro-ménagers ou même de vêtements.

De plus, alors que 94 % des Français déclarent ne pas savoir à qui s’adresser lorsqu’ils veulent réparer un objet (étude réalisée en 2018 par OpinionWay pour Carglass), plusieurs solutions de proximité seront présentées au public afin de l’inciter à s’engager dans une démarche responsable. Plus économique et plus respectueuse de l’environnement que le remplacement, la réparation est ainsi devenue un véritable enjeu de société. Ainsi, selon l’étude OpinionWay, tandis que 75 % des Français regrettent de devoir jeter un objet lorsqu’il est endommagé, seuls 30 % tentent de le réparer.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle