S'abonner
Réseaux

Les réseaux automobiles ont réduit la voilure publicitaire en 2020

Publié le 9 mars 2021
Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Les investissements des enseignes d'entretien et de réparation automobiles ont reculé en 2020, selon les données de Kantar Media. Les budgets sont évalués à 226,8 millions d'euros, soit 7,8 % de moins que l'année précédente. Carglass reste en tête.
Feu Vert est entré dans le top 5 des annonceurs automobiles.
Feu Vert est entré dans le top 5 des annonceurs automobiles.

Comme le veut la tendance générale, les enseignes de centre autos ont révisé à la baisse les investissements publicitaires en 2020. D'après les estimations de Kantar Media, les acteurs de l'entretien et la réparation ont consacré 226,8 millions d'euros bruts à l'achat d'espaces plurimédias, soit une contraction budgétaire de 7,8 % par rapport à 2019.

Les médias fréquemment les plus utilisés par les acteurs n'ont pas échappé au phénomène. Ainsi, la télévision a enregistré une fonte de 6 % des montants, à 156,9 millions d'euros et la radio a perdu 8,5 % par rapport à 2019, à 54,4 millions d'euros. La publicité extérieure a mieux résisté en stabilisant à 3,2 millions d'euros, tandis que la presse et les bannières internet ont connu une chute de respectivement 33,3 % (à 2 millions d'euros) et 16,7 % (à 10,2 millions d'euros).

Carglass toujours leader

Carglass conserve la tête du classement des annonceurs. L'enseigne spécialisée dans le vitrage a investi quelque 9,3 millions d'euros dans l'achat d'espaces publicitaires, soit 7,9 % de moins que l'année précédente. Le groupe Autodistribution a maintenu une relative pression, en abaissant le budget que de 1,3 %, à 2 millions d'euros. Derrière, la crise a engendré des réductions plus importantes. Oscaro a engagé 1,4 million d'euros, soit 21,2 % de repli, tandis que Midas, à 0,9 million d'euros, a réduit la voilure de 12,9 %. A noter l'entrée de Feu Vert dans le top 5. L'enseigne a déboursé 0,7 million d'euros en 2020 sur le périmètre plurimédia, soit 115,8 % de plus qu'en 2019.

Pour mémoire, en considérant les constructeurs automobiles et établissements financiers en plus des centres-autos, le marché national étudié par Kantar Media a représenté 3,012 milliards d'euros. Ce montant correspond à une baisse de 16,5 % d'une année sur l'autre. Toutefois, il convient de préciser que l'année 2020 a été marquée par une politique commerciale plus agressive et que, faute d'annonceurs, certains médias ont parfois révisé largement à la baisse le prix des espaces.

 

 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle