S'abonner
Pneumaticiens

Point S plébiscite le Client Mystère

Publié le 4 avril 2012
Par Marc David
< 1 min de lecture
Pour compléter l’analyse du réseau effectuée à travers le programme qualité, point S lance l’opération “Client Mystère”. Appliquée sur chaque point de vente, elle est destinée à connaître la qualité des prestations perçue par la clientèle.
Pour compléter l’analyse du réseau effectuée à travers le programme qualité, point S lance l’opération “Client Mystère”. Appliquée sur chaque point de vente, elle est destinée à connaître la qualité des prestations perçue par la clientèle.
Pour compléter l’analyse du réseau effectuée à travers le programme qualité, point S lance l’opération “Client Mystère”. Appliquée sur chaque point de vente, elle est destinée à connaître la qualité des prestations perçue par la clientèle.

Dans le cadre de sa stratégie 2012 visant à privilégier la notion de service aux consommateurs, Point S met en place des outils pour mesurer et assurer la qualité de service et de prestations sur l’ensemble de ses points de vente. Dans ce registre, le spécialiste de l’entretien automobile vient de lancer l’opération “Client Mystère”, dont nous avions dévoilé les grandes lignes en tout début d’année. Concrètement, chaque point de vente sera évalué lors d’appels téléphoniques et de visites “incognito”. L’enseigne a confié cette tâche à un prestataire spécialisé et la première vague de visites a commencé début mars. Ainsi, le client mystère note la qualité de l’accueil, du service et des prestations sur un ensemble de critères objectifs prédéfinis concernant l’environnement extérieur, la prise en charge de la demande client, ainsi que l’impression générale. “Nous tenons à offrir à notre clientèle la qualité de services qu’elle attend d’un professionnel et ce, dans chacun de nos points de vente, souligne Christophe Rollet, le directeur général de Point S. Ces outils nous permettent à la fois d’identifier précisément les attentes du consommateur et de nous assurer que chacun de nos adhérents y répond de manière optimale.” Preuve de l’intérêt de cette démarche, les membres du Syndicat des professionnels du Pneu, dont Point S fait partie, ont décidé de mutualiser ce concept des visites mystères. Et Christophe Rollet de préciser : “Ce concept devrait être mis en place dans la majorité des réseaux membres du Syndicat. C’est un premier pas très positif vers une harmonisation des bonnes pratiques au sein de ce marché.” Il faut s’en réjouir.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle