S'abonner
Fast-fitters

Speedy commence son relooking

Publié le 11 septembre 2012
Par Clotilde Chenevoy
2 min de lecture
La refonte graphique du réseau de centres-autos devient effective avec 5 centres pilotes aux nouvelles couleurs.
La refonte graphique du réseau de centres-autos devient effective avec 5 centres pilotes aux nouvelles couleurs.
La refonte graphique du réseau de centres-autos devient effective avec 5 centres pilotes aux nouvelles couleurs.

Pour des raisons économiques (TLPE) comme marketing, Speedy a décidé de moderniser ses centres. La façade se teinte de gris, tandis que le logo conserve le nom en rouge et le fond bleu, mais s’incruste dans un rond chromé. Les ateliers et les accueils sont aussi chamboulés, l’objectif consistant à apporter de la transparence dans la relation client, afin que celui-ci puisse suivre son véhicule. “Avec les sites de vente en ligne, les consommateurs décortiquent tout et nous challengent sur le prix des pièces, explique Julien Dubois, directeur marketing de Speedy. Nous devons nous adapter à cette concurrence et démontrer notre savoir-faire.” La politique maison consiste d’ailleurs à refuser les clients qui viennent directement avec des pièces, arguant que le centre s’engage alors qu’il ne connaît pas leur provenance. Pour autant, le responsable marketing assure qu’une “évolution est possible, l’objectif étant surtout de servir le client et de répondre à ses attentes, la vraie valeur ajoutée du garagiste étant sa main” !

Les premiers centres à changer d’allure sont bien sûr les succursales, les franchisés ne recevant qu’en septembre le book aidant aux changements de couleurs. “Notre but est de convertir tous les centres d’ici cinq ans, détaille le responsable marketing. Nous prenons le temps qu’il faut. L’investissement nécessaire, de 50 000 à 100 000 euros, ne doit pas mettre en péril la santé financière des centres. Mais les tests démontrent une augmentation du trafic avec cette nouvelle présentation.” Pour rappel, le réseau se compose de 460 centres, dont 330 succursales.

Parallèlement, Speedy revoit sa communication. Fini SuperSpeedy, le réseau souhaite valoriser ses hommes plus qu’un personnage fictif, et miser sur la proximité. Sans aller en télévision, média qui coûte cher, l’enseigne adopte une “stratégie média plus pragmatique”. Ainsi, la radio se fait le relais des campagnes promotionnelles, tandis que le Web sera utilisé pour valoriser la marque, le réseau et son savoir-faire. Et pour 2013, le responsable marketing promet une opération de grande ampleur…
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle