S'abonner
Services

La garantie "panne mécanique", idéale pour la vente VO

Publié le 17 novembre 2016
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
Selon une récente étude diligentée par la FG2A auprès du GIPA, la garantie panne mécanique vue par les automobilistes est jugée " indispensable lors de l’achat d’un véhicule d’occasion ", et démontre le caractère anxiogène de l'achat d'un véhicule de seconde main.
Selon une récente étude diligentée par la FG2A auprès du GIPA, la garantie panne mécanique vue par les automobilistes est jugée
Selon une récente étude diligentée par la FG2A auprès du GIPA, la garantie panne mécanique vue par les automobilistes est jugée " indispensable lors de l’achat d’un véhicule d’occasion ", et démontre le caractère anxiogène de l'achat d'un véhicule de seconde main.

la FG2A (Fédération des Garanties et Assurances Affinitaires) a donc commandé une étude auprès du GIPA (Groupement Interprofessionnel de l’Automobile) afin de connaître les attitudes, les attentes et le vécu du client vis-à-vis des garanties et tout particulièrement de la garantie panne mécanique. Il en ressort que 48% des conducteurs interrogés* ont été confrontés à une panne mécanique ou électrique. 22% d’entre eux étaient couverts par une garantie panne mécanique.
Le moment d’achat d’une garantie panne mécanique constitue une des pistes de développement à explorer : 42% des conducteurs déclarent être prêts "à tout moment", 35% uniquement "à l’achat du véhicule", quand 23% déclarent "jamais". Le réseau constructeur s’impose toutefois comme le lieu de vente de la garantie panne mécanique pour les connaisseurs de cette dernière. Près d’un sur deux cite les assureurs. 43% des acheteurs récents de VO ont souscrit à une garantie qui, dans la très grande majorité des cas (74%), est offerte. Pour la décrire, les conducteurs se prononcent en "durée" et non en "contenu". 40,5% des conducteurs récents de VO et/ou futurs acheteurs de VO connaissent la garantie panne mécanique. Seul un tiers voit la garantie panne mécanique comme une dépense supplémentaire sans valeur ajoutée.

Reste à répondre à la question clé, combien l’automobiliste est-il prêt à payer, par mois, pour bénéficier d’une garantie panne mécanique.  Selon les personne interrogées, le curseur serait à placer aux alentours de 16 euros mensuels, l’étude mettant aussi en évidence les seuils tarifaires et les niveaux d’acceptation de l’automobiliste pour acheter une garantie panne mécanique.

*Propriétaires particuliers de véhicules d’occasion achetés récemment (moins de 3 ans) ou conducteurs ayant l’intention dans les 12 prochains mois d’acheter un VO. Ces conducteurs étant responsables de l’entretien de leur véhicule.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle