S'abonner
Formation

La licence OMSA bientôt à Bordeaux

Publié le 26 juin 2014
Par Romain Baly
2 min de lecture
Après Marne-la-Vallée, Saint-Brieuc et Grenoble, la première formation professionnelle dédiée au management des services de l’après-vente automobile devrait arriver à l’université de Bordeaux pour y être dispensée à compter de la rentrée 2015.
Après Marne-la-Vallée, Saint-Brieuc et Grenoble, la première formation professionnelle dédiée au management des services de l’après-vente automobile devrait arriver à l’université de Bordeaux pour y être dispensée à compter de la rentrée 2015.
Après Marne-la-Vallée, Saint-Brieuc et Grenoble, la première formation professionnelle dédiée au management des services de l’après-vente automobile devrait arriver à l’université de Bordeaux pour y être dispensée à compter de la rentrée 2015.

Universitaires, professeurs, professionnels, ils étaient tous présents au salon des Arts et Métiers (Paris), le 21 mai dernier, pour fêter le dixième anniversaire de la Licence professionnelle Organisation et Management des Services de l’Automobile (OMSA). Créée pour répondre à l’absence de formation dédiée, mais aussi au vieillissement des cadres la licence OMSA est aujourd’hui bien ancrée dans le paysage. Responsable pédagogique du cursus à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée (là où est née la licence en 2004), Olivier Calvet explique cette évolution : “En dix ans, on a pu constater que les partenaires intéressés augmentaient, et que leur profil changeait. Ces dernières années, en plus des constructeurs, des enseignes de centre-auto nous ont rejoints, par exemple.”

Un profil qui dénote

Accessible à partir d’un bac +2 (BTS ou DUT), ce cursus vise à appréhender l’organisation et la gestion d’un SAV, le management de l’activité commerciale, de projets et d’équipes de travail ainsi que la communication professionnelle. Un profil différent qui a très vite séduit les entreprises, comme le souligne Philippe Mannes, dirigeant de l’entreprise du même nom : “La notion d’université est primordiale car elle dénote avec toutes les formations techniques.”

En dix ans, 418 jeunes ont fait le choix de la licence OMSA. A la clé, pour eux comme pour leurs formateurs, de probants résultats. Une étude réalisée l’an dernier par l’ANFA montre que la totalité des étudiants se sont vu proposer un CDI à leur sortie de l’université. Si tous ne l’ont pas forcément accepté, 60 % d’entre eux ont intégré dans la foulée leur entreprise d’accueil pour devenir gestionnaire ou conseiller après-vente, responsable d’atelier ou encore chef d’équipe dans l’espoir, d’ici deux à cinq ans, de changer de statut pour devenir cadre. Dispensée depuis 2006 à Saint-Brieuc, et depuis 2011 à Grenoble, la formation devrait très prochainement boucler sa couverture de l’Hexagone à l’université de Bordeaux.
 

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle