S'abonner
Formation

L'avenir de la formation en alternance chahutée pendant les congés

Publié le 29 août 2013
Par Jean-Marc Felten
< 1 min de lecture
Après un coup de chaud cet été, les apprentis de 2013 pourront finalement continuer d'étudier tranquillement, l'avenir des aides aux employeurs d'apprentis étant assurée pour 2014, et devrait également perdurer au-delà.
L'apprentissage est une des clés d'avenir des métiers manuels, qui mérite une aide aux petites entreprises qui collaborent à leur embauche.
L'apprentissage est une des clés d'avenir des métiers manuels, qui mérite une aide aux petites entreprises qui collaborent à leur embauche.
A l'heure où sonnent les cloches de la rentrée dans tous les établissements scolaires, il est opportun de faire un point sur les annonces faites pendant les congés, concernant les aides à l'embauche de jeunes en contrat de formation en alternance.
Fin juillet, le gouvernement a en effet annoncé une profonde réforme du financement de l'alternance. Pour les entreprises les employant, cela passe par la suppression de l'indemnité compensatrice de formation (ICF) qui concoure jusqu'à plus de 1000 Euros par employé.
De nombreuses organisations syndicales dont le CNPA (Conseil national des professions de l'automobile) se sont émues et des explications ont été apportées par le ministre du travail Michel Sapin, fin juillet. Ainsi, le financement des apprentis n'est pas remis en cause pour les TPE de moins de 10 salariés, tel qu'on en trouve une majorité dans la réparation automobile. Versée par les conseils régionaux, l'ICF sera simplement remplacée, à terme, par une contribution qui continuera ainsi à jouer le rôle de levier pour l'embauche des jeunes. Le crédit d'impôt attribué aux employeurs recrutant, sera mieux exploité dans la prochaine réglementation. Celle-ci ne devrait pas entrer en vigueur avant 2015, sachant que les contrats actuels ont été garantis par le ministère malgré la conjoncture défavorable.
L'ambition du gouvernement reste sur une ligne de 500 000 apprentis en 2017, le financement étant aidé par une enveloppe de 550 millions d'Euros sur le programme d'investissement d'avenir.
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle