S'abonner
Carrosserie

Le coût des réparations continue d’augmenter en 2022

Publié le 18 mai 2022
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
Dans un contexte inflationniste, les différents éléments constitutifs du coût de la réparation automobile ont progressé au premier trimestre 2022 selon l’association SRA. La hausse est particulièrement sensible pour les pare-brise et les ingrédients peinture.
Le coût des pare-brise est en très forte hausse (+7,1 %) par rapport au premier trimestre 2021. ©Adobe Stock
Le coût des pare-brise est en très forte hausse (+7,1 %) par rapport au premier trimestre 2021. ©Adobe Stock

L’association SRA vient de publier ses premiers indicateurs sur les réparations de collision et de bris glace des VP et VUL. Couvrant le premier trimestre 2022, ce baromètre révèle une nouvelle progression de ces frais de remise en état.

Premier constat : le coût total de la réparation a, de nouveau, été tiré vers le haut avec une augmentation de 4,1 % par rapport au premier trimestre 2021. Le coût moyen des pièces de rechange s’est élevé de 4,8 % tandis que celui de la main d’œuvre carrosserie (+2 %) et de la peinture (+4, %) ont suivi la même trajectoire.

Fortes hausses pour les pare-brise et les ingrédients peinture

Sur 12 mois glissant, le panier pièces SRA (portant sur 261 véhicules représentatifs du parc français, ndlr) a vu son prix bondir de 5,3 % et son coût grimper de 6,8 %.

Cette année, des constructeurs ont appliqué deux augmentations durant le 1er trimestre, et d’autres ont d’ores et déjà indiqué de nouvelles hausses en mai et en juinobserve SRA.

Pour les pare-brise, la hausse est tout aussi forte avec des augmentations respectives de 5,8 % et 7,1 %. "Le coût des pare-brise est en très forte hausse par rapport au 1er trimestre 2021, constate SRA. Si quelques constructeurs mènent une politique de stabilité des prix, d'autres pratiquent des augmentions significatives comme Fiat (+14 %) et Volvo (+16 %)."

Dans les ateliers, les coûts horaires main d’œuvre et ingrédients peinture sont également orientés à la hausse. Au cours des 12 derniers mois, la main-d’œuvre carrosserie a enflé de 4,1 % tandis que la peinture progresse de 7,6 %... "L’augmentation de la MO de + 4,1% est constante sur ces trois dernières années, à contrario de l’ingrédient peinture qui connait une importante augmentation", conclut l’association.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle