S'abonner
Carrosserie

Qui connaît l'alliance XXI ?

Publié le 12 mai 2016
Par Frédéric Richard
< 1 min de lecture
L'association Diéséliste de France et le groupe Moteur de la Feda ne sont pas seuls ! Fin 2015, les grands équipementiers spécialistes du diesel se sont fédérés autour d'un projet d'association destiné à faire face au "Diesel Bashing". L'alliance Diesel XXI est ainsi née.
L'association Diéséliste de France et le groupe Moteur de la Feda ne sont pas seuls ! Fin 2015, les grands équipementiers spécialistes du diesel se sont fédérés autour d'un projet d'association destiné à faire face au
L'association Diéséliste de France et le groupe Moteur de la Feda ne sont pas seuls ! Fin 2015, les grands équipementiers spécialistes du diesel se sont fédérés autour d'un projet d'association destiné à faire face au "Diesel Bashing". L'alliance Diesel XXI est ainsi née.

Un groupement d'équipementiers internationaux de premier rang se mobilise contre le "Diesel Bashing". Afin de parer à la communication négative sur le diesel, et mettre en avant une certaine neutralité technologique face aux challenges environnementaux, Bosch, Delphi, Honeywell, IPA, Umicore, BASF, soutenus par la Fiev, ont lancé un groupe de travail baptisé Alliance Diesel XXI.

C'est ainsi que désormais, la communication sur le sujet sera portée de manière commune au sein de l'alliance, avec plus de force. En ligne de mire, les messages de lobbying auprès des pouvoirs publics, organismes gouvernementaux et grandes agences de presse. Il s'agit notamment de fournir des infos objectives sur les avancées technologiques réalisées sur les dernière générations de moteurs diesel. Des informations incontestables, basées sur plusieurs points fondamentaux comme l'avantage du diesel en termes de CO2, l'absence de particules sur les moteurs Euro V, la réduction des NOX grâce aux technologies SCR..

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle