S'abonner
Carrosserie

Rétromobile: Glasurit sur trois fronts

Publié le 2 février 2017
Par Vincent Burgat
2 min de lecture
Glasurit signe un retour en force sur Rétromobile 2017, entre le 8 et le 12 février à Paris, Porte de Versailles. La marque sera présente sur trois stands pour promouvoir ses produits et notamment sa gamme Classic Car Color.
Glasurit signe un retour en force sur Rétromobile 2017, entre le 8 et le 12 février à Paris, Porte de Versailles. La marque sera présente sur trois stands pour promouvoir ses produits et notamment sa gamme Classic Car Color.
Glasurit signe un retour en force sur Rétromobile 2017, entre le 8 et le 12 février à Paris, Porte de Versailles. La marque sera présente sur trois stands pour promouvoir ses produits et notamment sa gamme Classic Car Color.

"Tout doit être fait dans les règles de l’art, car une belle ancienne ne doit pas être dénaturée, ce serait un crime." Glasurit s’efforce ainsi de respecter la profession de foi de Patrick Peter, grand collectionneur et amateur de voitures anciennes, grâce à son Classic Car Color. 
Ce concept de peinture spécialement dédié aux anciennes, sera notamment présenté par la carrosserie Lecoq, qui exposera des voitures d’exception aux côtés de la marque au perroquet lors du Salon, sur le stand H 025 du Pavillon 1 du Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Glasurit fait également venir pour la première fois une Porsche unique en son genre, "sortie du fond d’une grange" , partiellement restaurée et présentée sur le stand du magazine Rétro-Passion. Cette Porsche 356 B de 1963 a été restaurée uniquement à l’arrière, à l’aide de produits Glasurit. Par cette démarche, la marque cherche à montrer toutes les étapes du processus de réparation, en permettant de visualiser un arrière parfaitement restauré, face à un avant impacté par le temps et les intempéries.

Enfin, Glasurit annonce être partenaire de "Scarabée d’Or", un projet mené par des jeunes en formation qui vont recréer une Citroën B2 10 HP, modèle K1. Le "Scarabée d’Or" avait été le premier véhicule à avoir traversé le Sahara, en 1922. La démarche, démarrée en septembre dernier, durera trois ans, pour reproduire le véhicule à l’identique, avec la mise à disposition par Glasurit de ses produits et conseils.

La marque a en outre vécu une année 2016 marquante en devenant consultant officiel de la FIVA pour les questions relatives à la peinture, et a donc participé au 50e anniversaire de la fédération qui se tenait du 16 au 19 novembre à Paris. 

Mario Theissen, membre de la présidence de la FIVA, a été entièrement satisfait de cette première participation de Glasurit à la FIVA. "Le savoir-faire de Glasurit joue un rôle clé dans la préservation de la valeur des voitures classiques."

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle