S'abonner
Carrosserie

Tchek ou l’IA au service de l’inspection automobile

Publié le 6 février 2019
Par Mohamed Aredjal
< 1 min de lecture
L’expertise automatique de carrosseries en quelques secondes : c’est la promesse de Tchek avec son nouveau scanner doté d’intelligence artificielle (IA). La jeune société se positionne en tant qu’arbitre fiable et neutre pour séduire les professionnels du secteur.
Plus le lancement du portail Tchek, plus de 20 000 véhicules ont déjà bénéficié de cette innovation.

 

L’inspection automatisée de carrosseries de véhicules suscite de plus en plus d’intérêt. Quelques jours après le lancement de la ProovStation par WeProov et le groupe Bernard, la start-up Tchek dévoile son nouveau scanner 360° destiné à l’expertise automobile. Après une année de mise à l'épreuve en conditions réelles, la jeune pousse marseillaise propose une technologie capable de prendre de scanner une voiture à 360° en 5 secondes.

Ensuite, l'analyse des images par l'intelligence artificielle, qui prend quelques minutes au maximum, délivre une estimation précise du montant des réparations. "Les premiers clients nous ont apporté une expertise métier, un accroissement de la bibliothèque d'images et une amélioration du modèle économique", lance Léa Chevry, cofondatrice en 2016 de Tchek.

Tchek prépare une levée de fonds

Ces premiers clients ont été justement des loueurs de courte durée, des gestionnaires de parcs, des concessionnaires et des professionnels du VO. Tchek les a trouvés dans sa région de Provence-Alpes-Côte d'Azur, en Rhône-Alpes et en Ile-de-France, en attendant de signer avec des entreprises dans le grand Ouest. Le modèle d'affaires qui leur a été proposé consiste à payer un abonnement mensuel, calculé sur le volume de véhicules à traiter, comprenant le matériel, l'assistant intelligent, le tableau de bord, le stockage et la sécurisation des images et la prestation de maintenance.

"Nos tests nous ont amené à concevoir une offre de tarification fluctuante qui répond aux problématiques de saisonnalité", se félicite la codirigeante qui espère réaliser 70 déploiements dans l’année. "Nous comprenons que nous aidons les professionnels à transformer leur activité par la digitalisation. Ils gagnent en efficience et profitabilité", ajoute-t-elle. 

Pour accompagner sa croissance, Tchek va boucler un tour de table qui devrait lui permettre de renforcer ses capacités de production et ses équipes commerciales, en France et à l'international.

Gredy Raffin

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle