S'abonner
Non classé

Actia Multi-Diag XG Master : Qui mieux que le XG…

Publié le 23 janvier 2013
Par Jean-Marc Felten
4 min de lecture
Attendu depuis pas mal de temps, le XG Master prend la relève en haut de gamme des tablettes PC d’Actia Muller pour accueillir le système de diagnostic Multi-Diag. Durcie et dotée des dernières technologies informatiques, la tablette XG Master est-elle à la hauteur des espoirs qui sont placés en elle ? Verdict à l’épreuve de l’atelier.
Rapide et qualitative, la tablette XG Master d’Actia.
Rapide et qualitative, la tablette XG Master d’Actia.

Question initiale : juge-t-on une tablette PC ou le logiciel de diagnostic qui l’équipe ? Quand on parle de diagnostic et de maintenance électroniques, on entend parler de système global. Le matériel est intimement lié au logiciel. Nous examinerons donc l’ensemble, avec un avis spécifique sur cette tablette.

Prise en main

Livré dans une mallette assez impressionnante, le XG Master est composé d’un ensemble réduit d’éléments. L’appareil est d’un gabarit assez important, lié aux protections qui garantissent un usage de longue durée. De nombreuses connexions sont intégrées au sommet du boîtier pour établir des liens vers des périphériques, un réseau, une interface véhicule filaire, ou l’alimentation. La batterie, extractible, est placée sur la partie inférieure et peut être déposée pour échange, sans éteindre l’appareil. Dans la mallette, l’acquéreur trouvera un chargeur et le connecteur USB pour l’interface. Celle-ci fonctionne en Bluetooth, mais peut être utilisée en filaire pour son appariement ou en dépannage.

Utilisation

Bien qu’établi sur une base Windows “7”, au lancement de la tablette, le système de contrôle Multi-Diag s’ouvre automatiquement. En revanche, à la fermeture du logiciel, il faudra éteindre le PC par le menu “démarrer” de Windows. L’utilisateur retrouve un accès aux fonctionnalités de diagnostic après sélection du véhicule, par marque, modèle et version, par entrée du code VIN (17 caractères) ou en lançant le “scan” des informations (Express Diag), si le véhicule est reconnu dans la base. Deux mises en page peuvent alors apparaître, suivant le modèle du véhicule et son ancienneté, ce qui correspond à des évolutions différentes du système. Très simple, l’affichage des fonctions dans le mode de diagnostic ouvre sur des pages de données, de commande ou d’effacement. La lecture des paramètres sur la nouvelle forme peut se faire en numérique avec la possibilité de visualiser jusqu’à 8 données simultanément, ou en courbes, en “cliquant” simplement sur le “+” de la ligne concernée. L’option de documentation technique, dont l’aide à l’analyse par la mesure physique “Vesa” de Haynes Pro (anciennement Vivid), est en principe accessible directement, sans ressaisie des coordonnées du véhicule. L’interfaçage avec la documentation des autres éditeurs est également possible. Il faut néanmoins que le véhicule en cours d’examen soit intégré dans la documentation, ce qui n’est pas toujours le cas.

Bilan

En fait, rien de bien nouveau dans l’utilisation au quotidien du système de diagnostic et “de maintenance” Multi-Diag, qui évolue au rythme de trois mises à jour DVD annuelles et une mensuelle par Internet, en base de données comme en évolution de logiciel. Ces modifications se font d’ailleurs au fil du temps, comme en témoigne la mise en œuvre de la nouvelle interface graphique. Les plus anciens modèles ne bénéficient pas de cette présentation et restent donc dans des pages très inspirées des systèmes Windows. La présentation sur fond très sombre de la nouvelle génération de Multi-Diag ne doit son attrait qu’à la qualité de l’écran utilisé. Là, le matériel prend son importance et on ne saura trop recommander la nouvelle tablette XG Master. Durcie et dotée d’un écran de belle taille, elle dispose également de performances la plaçant parmi les quatre appareils les plus performants du marché. Seul Gutmann peut prétendre à plus de rapidité, mais c’est grâce à son système d’exploitation propriétaire, qui constitue néanmoins un gros défaut pour utiliser des bases de données extérieures, entre autres.

------------
FICHE D'IDENTITE

Fabricant Actia

Marque Actia Muller

Pays d’origine France

Distribution France
Actia Muller
Site Internet : www.actiamuller.com, http://automotive.actia.com, http://Multi-Diag.actia.com

Fiche technique Multi-Diag
Système de maintenance
et diagnostic électroniques
Base de données et guide
de recherche des pannes
Affichage et enregistrement
des paramètres
Paramétrage des calculateurs
Mémorisation et impression rapports
Lien doc technique 1 clic
Lecture codes défauts 1 clic

Caractéristiques Tablette XG Master
Norme de résistance : IP54, MIL-STD 810G
Processeur Intel Core i7-2610UE (2 x 1,5 GHz)
Vidéo Intel HD Graphics 3000
Mémoire vive 4 Gb (extensible 8 Gb)
Ecran tactile 13 pouces résistif (doigt et stylet)
Disque dur 500 Go (résistant chocs)
Connexions sans fil Wi-Fi 802.11 a/b/g/n, Bluetooth
Batteries x 2, 87 Wh (remplacement à chaud)
Système d’exploitation : Windows 7
Dimensions : 350 x 300 x 62 (hors poignée)
Poids : 3,4 kg

Tarifs (HT)
Tablette XG Master : 5 990 euros (mallette, tablette XG Master, VCI Bluetooth, lecteur DVD, chargeur…)
Abonnement annuel Multi-Diag : 795 euros (mises à jour DVD et Internet, assistance technique niveau 1, soft et hard, garantie échange standard sur site 24 ou 48 h)
Abonnement annuel base documentaire Vesa : 450 euros (documentation technique et aide au diagnostic Haynes Pro)
Abonnement hotline “Expert technique” : 78 euros par mois

------------
L'AVIS DU PRO

De nombreux progrès sont notés par l’atelier qui a réalisé nos tests et qui travaille également avec l’ancienne génération du “Master”. “Au premier chef, il faut reconnaître la pertinence de l’adoption d’une interface Bluetooth, note le responsable. La nouvelle tablette possède des caractéristiques qui accélèrent considérablement la rapidité des opérations demandées. C’est donc un facteur de rentabilité de l’appareil, qui autorise le technicien à ne pas regarder à deux fois avant de lancer une nouvelle recherche. Malgré tout, le système Multi-Diag reste prisonnier de ses défauts, la présentation peut encore se faire sous deux formes différentes selon l’ancienneté du véhicule dans la base. Nous avons également eu affaire à des affichages orientant vers des données absentes, venant de l’intégration des éléments de diagnostic constructeur, chez PSA notamment.”

------------
NOTRE AVIS

Top
+++ Tablette tactile très performante
+++ Logiciel rapide
++ Sélection véhicule automatique
++ Lien doc technique Vesa automatique
Flop
-- Appareil lourd et mallette encombrante
-- Plusieurs versions de logiciel superposées
- Pas assez de couverture de la doc Vesa

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle